mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

""
""

Le système de prévoyance suisse en un coup d’œil

3 piliers pour une retraite sans problèmes financiers

La prévoyance vieillesse en Suisse est basée sur le principe des 3 piliers. Les prévoyances étatique, professionnelle et privée se complètent afin que, dans l’idéal, vous puissiez conserver votre niveau de vie habituel si vous êtes en incapacité de gain ou en retraite.

Notre système de prévoyance repose sur 3 piliers. Les prévoyances étatique et professionnelle sont obligatoires, tandis que la privée est volontaire.

 Le 1er pilier

Le 1er pilier (ou prévoyance étatique) doit vous permettre d’assurer votre subsistance. Il est obligatoire pour toutes les personnes domiciliées ou exerçant une activité en Suisse et est composé de

  • l’AVS (Assurance-vieillesse et survivants)
  • l’IV (Assurance-invalidité) et
  • les PC (Prestations complémentaires)

Le 2e pilier

Le 2e pilier (ou prévoyance professionnelle) doit permettre de garantir votre niveau de vie. Obligatoire pour tous les employés gagnant plus de 21 510 francs par an (état 2021), il doit couvrir, avec le 1er pilier, 60 à 70% du dernier salaire. Si vous travaillez à votre compte, vous pouvez vous assurer à titre facultatif au 2e pilier. Les bases légales sont la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) et la loi fédérale sur l’assurance-accidents obligatoire (LAA).

Le 3e pilier

Le 3e pilier (ou prévoyance privée) vise à combler la part de revenu manquant. Afin de couvrir aussi bien que possible cette perte de revenu, il est recommandé de commencer tôt. La prévoyance privée est volontaire. Vous avez le choix entre prévoyance liée (pilier 3a) et prévoyance libre (pilier 3b). Si vous êtes salarié-e ou indépendant-e, vous pouvez faire déduire tous les montants de votre prévoyance liée jusqu’à une certaine somme de votre revenu imposable et faire ainsi des économies d’impôts.

La prévoyance est complexe et aussi unique que vous. Nous vous recommandons donc de parler de votre situation avec un conseiller en assurance et en prévoyance afin de trouver ensemble une solution pertinente