mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

Vélo électrique: à savoir pour un bon départ

Les vélos électriques sont en plein essor. Grâce à eux, plus besoin de s’échiner à pédaler pour se rendre au travail. Un avantage cher payé toutefois, car leur prix est élevé. Il s’agit donc de bien assurer son investissement.

Tous les vélos électriques ne se valent pas 

La principale différence entre les divers modèles est l’assistance au pédalage, autrement dit, la performance du moteur. Le choix de l’assurance sera ainsi guidé par la catégorie à laquelle votre vélo appartient: 

Les légers: il s’agit des vélos électriques dont la vitesse maximale ne dépasse pas 25 km/h ou dont la puissance du moteur atteint 500 W au maximum. Ils sont considérés comme des cyclomoteurs légers et sont traités comme de simples vélos. En cas de sinistre, c’est votre assurance responsabilité civile privée qui couvre les dommages causés.  

Les rapides: il s’agit des vélos électriques dont la vitesse dépasse 25 km/h ou dont la puissance du moteur se situe entre 501 et 1000 W. Ces engins sont considérés comme des cyclomoteurs. Par conséquent, les exigences que doivent remplir le véhicule et le conducteur sont plus strictes. Un cyclomoteur doit: 

  • être équipé de phares fixes; 
  • être muni d’une plaque de contrôle (plaque jaune) avec une vignette valide; 
  • être autorisé à circuler (permis de circulation). 

Le conducteur doit être en possession d’un permis de conduire pour motos (catégorie M) et porter un casque. 

L’assurance de base pour votre vélo électrique 

Si vous possédez un vélo électrique dit «léger» (vitesse maximale 25 km/h), votre assurance responsabilité civile privée couvre les dommages que vous causez à des tiers. Une vignette de vélo n’est plus nécessaire. En revanche, pour un vélo électrique dit «rapide», l’assurance responsabilité civile obligatoire est matérialisée par une plaque de contrôle jaune avec une vignette valide.La plaque de contrôle jaune munie d’une vignette valable est votre assurance responsabilité civile obligatoire. Celle-ci vous met à l’abri des conséquences financières de prétentions de tiers en responsabilité civile, par exemple si vous causez des dommages à autrui. 

Selon votre canton de domicile, vous pouvez obtenir cette assurance contre paiement d’une taxe annuelle auprès du service des automobiles ou de la préfecture. 

Avez-vous besoin d’une assurance complémentaire? 

Selon votre assureur, il est possible que votre vélo électrique soit assuré sans couverture complémentaire avec le reste de votre inventaire du ménage. À la Mobilière, les vélos électriques sont couverts contre le vol au lieu de domicile par l’assurance inventaire du ménage. Si le vélo électrique est volé ailleurs, c’est la couverture complémentaire «vol simple hors du domicile» qui couvre le sinistre. Pensez à vérifier votre somme d’assurance pour éviter tout risque de sous-assurance.  

Et s’il arrive malheur à votre vélo? La couverture complémentaire casco vélo ou l’assurance objets de valeur vous permettent d’assurer votre vélo contre la détérioration (causée par vous-même ou par un tiers) ou la destruction, par exemple. Il est en outre possible d’inclure l’option «assistance vélo» dans l’assurance objets de valeur. Cette option est déjà incluse dans l’assurance casco vélo. 

À présent, enfilez votre casque, enfourchez votre vélo, allumez vos phares et ouvrez l’œil. Bonne route!