Mieux commencer en toute sécurité

La bonne couverture d’assurance pour les start-up et les jeunes entreprises

De plus en plus de gens rêvent de se mettre à leur compte. Fonder une entreprise requiert cependant une planification et une préparation judicieuses. Il convient notamment de clarifier des questions importantes en termes de risques et d’assurances.

Ils n’ont jamais été aussi nombreux à sauter le pas et à s’installer à leur compte. Pour certains, il s’agit d’exploiter une idée brillante, pour d’autres, c’est parce qu’ils souhaitent être leur propre patron. Par ailleurs, certains fondent une société par actions ou une société à responsabilité limitée, d’autres une raison individuelle. Ils ont pourtant tous un point commun: en tant que jeunes entrepreneurs, ils endossent une immense responsabilité. Vis-à-vis des membres de leur famille, de leurs collaborateurs et de leurs clients, mais également des investisseurs, partenaires, fournisseurs et du public.

Supporter soi-même ou transférer les risques?

La responsabilité implique des devoirs et des risques. Pour cette raison, les jeunes entrepreneurs responsables analysent tous les risques et prennent des mesures adaptées pour protéger leur entreprise. Avec un conseiller en assurance et prévoyance, ils identifient les risques potentiels, les évaluent et réfléchissent à la manière de les réduire. De plus, ils définissent quels risques sont les plus aptes à être couverts par une assurance parce que le créateur d’entreprise ou la start-up ne peut ou ne veut pas les assumer.

Assurance accidents et maladie

Les employeurs doivent s’assurer eux-mêmes ainsi que leurs collaborateurs contre les conséquences financières des accidents professionnels.

Prévoyance professionnelle

Le 2e pilier est obligatoire pour tous les collaborateurs soumis à l’AVS à compter du 1er janvier suivant leur 17e anniversaire, s’ils gagnent plus de 21 150 francs (état 2016) par an.

Prévoyance privée

Les travailleurs indépendants ne sont pas automatiquement assurés dans la LPP et la LAA via un employeur; pour cette raison, il leur est conseillé d’assurer leur sécurité financière au moyen d’une assurance vie.

Assurance entreprise et bâtiment

Les créateurs d’entreprises devraient assurer leur start-up contre les dommages matériels, les pertes de revenus, les dommages sur les machines, sur l’infrastructure informatique et sur les ustensiles techniques, et contre les avaries et cas relevant de la responsabilité civile.

Aide au lancement d’une activité indépendante

Pour déterminer l’assurance et l’étendue de la couverture correspondant à vos besoins, il faut tenir compte de votre situation particulière en termes de risques. Pour cette raison, faites-vous conseiller par un professionnel. Bon à savoir: La Mobilière accorde aux start-up et aux jeunes entreprises une aide au lancement sous la forme d’une réduction de primes sur les solutions d’assurance conçues sur mesure pour elles. Et n’oublions pas la «toolbox» pour les jeunes entreprises et les PME, avec des astuces et des informations sur la gestion des risques, le plan d’affaires, le réseautage, les assurances et la prévoyance, ainsi que des liens Internet utiles.