la Mobilière

La Mobilière a poursuivi sa croissance malgré un contexte difficile

Jeudi, le 4 avril 2024

En dépit d’un contexte toujours difficile sur les plans économique et géopolitique, la Mobilière a poursuivi sa croissance et enregistré une progression de ses recettes de primes de 5,0%. Les intempéries estivales ont à nouveau généré des charges de sinistres élevées.

Vue d’ensemble des chiffres clés

  • Durant l’exercice 2023, le Groupe Mobilière a réalisé un bénéfice de 384 millions de francs (exercice précédent: 311 millions). 
  • Le volume de primes s’est accru de 5,0% pour s’inscrire à 4,767 milliards de francs (exercice précédent: 4,540 milliards).
  • Dans le secteur non-vie, les recettes de primes ont augmenté de 4,6% pour atteindre 3,745 milliards de francs. Les intempéries de l’été ont entraîné des sinistres pour un montant élevé de 147 millions de francs. 
  • Dans le secteur vie, le volume de primes a progressé de 6,4% pour s’établir à 1,022 milliard de francs. En prévoyance privée, les affaires à primes périodiques affichent une croissance de 5,0%. En prévoyance professionnelle, les primes annuelles ont atteint 281,0 millions de francs, en hausse par rapport à l’année précédente (255,2 millions). 
  • Le résultat financier s’est inscrit à 241,4 millions de francs. En raison de la reprise des marchés financiers, il est nettement supérieur à celui de l’exercice précédent (183,6 millions). Basé sur une valeur comptable moyenne de 19,796 milliards de francs, le rendement des placements de capitaux s’établit à 1,2% (exercice précédent: 0,9%). La performance des placements à la valeur de marché a atteint 5,5% (exercice précédent: -8,5%).
  • La Mobilière dispose d’une dotation en fonds propres très solide, de plusieurs fois supérieure aux exigences légales. Au 1er janvier 2024, le Groupe présente un quotient de solvabilité élevé de 485%. Ce quotient est calculé selon un modèle interne conforme aux principes du SST et approuvé par la FINMA.
  • Cette année encore, la Mobilière partage les fruits de son succès avec ses clientes et clients. À partir de juillet 2024 et pendant un an, la Mobilière reversera à sa clientèle 189 millions de francs au total.

«Le fait que nous ayons à nouveau réalisé un très bon résultat montre que la Mobilière repose sur des bases solides et que, même dans les périodes difficiles, elle est capable de poursuivre sa croissance et d’obtenir de bons résultats, déclare la CEO Michèle Rodoni. Nous sommes très bien placés pour faire face à une concurrence accrue. Afin de pérenniser notre succès, nous nous concentrons sur notre cœur de métier et misons sur ce qui fait notre force: la proximité avec nos clientes et clients. Leur satisfaction est pour nous une priorité absolue. À l’avenir également, ils pourront compter sur notre service cinq étoiles, de manière numérique et personnelle.»

Résultat global

Durant l’exercice 2023, la Mobilière a réalisé un bénéfice consolidé de 384 millions de francs (exercice précédent: 311 millions). Le résultat financier, qui a profité de la reprise des marchés pendant l’année sous revue, a notamment contribué à cette progression.

Fonds propres et bilan

Les fonds propres consolidés ont augmenté de 5,9% pour s’établir à 6,227 milliards de francs. Cette hausse est due à l’augmentation du bénéfice consolidé et à celle des réserves de réévaluation des placements de capitaux résultant de l’évolution favorable de la Bourse. Conformément aux recommandations Swiss GAAP RPC, ces réserves sont à inscrire dans les fonds propres sans effet sur le résultat. Le rendement des fonds propres a atteint 6,3% (exercice précédent: 5,1%). Pour toutes les sociétés d’assurances du Groupe, les fonds propres éligibles sont de loin supérieurs à ceux exigés. La capacité de risque déterminée selon le Test suisse de solvabilité (SST) montre que les différentes sociétés du Groupe Mobilière, ainsi que le Groupe lui-même, affichent de confortables taux de couverture. Calculé selon un modèle interne conforme aux principes du SST et approuvé par la FINMA, le quotient de solvabilité du Groupe au 1er janvier 2024 s’élevait à 485%. Le recul par rapport au chiffre de l’exercice précédent (538%) s’explique principalement par l’accroissement du risque de marché. La situation du Groupe Mobilière en matière de solvabilité reste ainsi excellente.

La somme du bilan a augmenté à 22,585 milliards de francs (exercice précédent: 21,721 milliards). Une part importante des propres placements de capitaux, à savoir 7,229 milliards de francs (exercice précédent: 7,323 milliards), est constituée de titres à revenu fixe. Ceux-ci sont évalués au coût amorti, ce qui signifie que les variations des taux d’intérêt n’ont aucune influence sur la valeur au bilan. Les placements en actions et en parts de fonds se sont accrus, passant de 4,245 à 4,645 milliards de francs. Les provisions techniques ont, comme d’habitude, été évaluées avec prudence.

Affaires non-vie 

En 2023, la Mobilière a renforcé sa position solide dans le secteur non-vie, avec une part de marché de 20,4% (exercice précédent: 20,3%). Elle a consolidé son rang de leader dans l’assurance choses en portant sa part de marché de 30,1% à 30,3%. Tous les secteurs d’affaires stratégiques ont contribué à cette croissance. Dans le segment des particuliers, les assurances mobilité et ménage ont enregistré une progression très réjouissante. Dans le segment des entreprises, les assurances de personnes ont contribué à l’augmentation du volume de primes pour un peu plus de 50%.

Le volume de primes a augmenté de 4,6% pour s’inscrire à 3,745 milliards de francs. Dans les affaires directes, une hausse de 4,5% a été enregistrée, un taux supérieur à la croissance du marché, qui s’inscrit à 4,2% selon les données de l’Association Suisse d’Assurances (ASA). Pour la troisième fois de suite, la Mobilière a été confrontée, durant l’été, à des dommages naturels d’une ampleur supérieure à la moyenne. Trois événements météorologiques hors du commun, survenus en juillet (notamment à La Chaux-de-Fonds) et en août (surtout au Tessin), ont occasionné des sinistres à hauteur d’environ 147 millions de francs. Les sinistres – qui ont à nouveau été causés principalement par la grêle – ont été dans l’ensemble plus élevés que pendant l’exercice précédent. Dans la branche véhicules à moteur, les montants des sinistres ont encore augmenté en raison de l’inflation. Par ailleurs, dans l’assurance ménage, le nombre de vols, notamment de vélos, est en forte hausse. Il en a ainsi résulté une charge de sinistres de 64,1% (exercice précédent: 64,2%). En s’inscrivant à 251,2 millions de francs, le résultat technique a augmenté par rapport à l’exercice précédent (218,2 millions). Le taux de frais a diminué de 27,9% à 27,2% et le ratio combiné s’est amélioré à 92,8% (exercice précédent: 93,5%).

Affaires vie

Dans le secteur vie, les primes brutes ont augmenté globalement de 6,4% pour s’établir à 1022 millions de francs (exercice précédent: 961 millions). En prévoyance privée, la Mobilière continue de mettre l’accent sur une croissance rentable supérieure à celle du marché. Avec une augmentation du volume de primes de 8,4%, l’objectif fixé pour l’exercice sous revue a été atteint. Les produits d’épargne à primes périodiques de la Mobilière restent très appréciés. Leur part de marché dans les affaires nouvelles a pu être maintenue à un niveau élevé. Les affaires à prime unique ont aussi connu une évolution réjouissante. Le produit Mobiliar One Invest a de nouveau suscité une forte demande. En 2023, la Mobilière a émis deux nouvelles tranches, pour un volume total supérieur à celui de l’exercice précédent, la tranche de printemps enregistrant le plus fort volume jusqu’à présent. En prévoyance professionnelle, la Mobilière a réalisé l’an dernier une croissance du volume des primes annuelles de 10,1%.

Le montant total des excédents versés à la clientèle en 2023 s’élève à 29,3 millions de francs (exercice précédent: 19,1 millions). Dans les affaires collectives, la Mobilière a reversé aux institutions de prévoyance 99% des revenus sous forme de rentes, de prestations en capital, d’attributions d’excédents et de provisions. 

Opérations financières

Les opérations financières ont contribué au résultat à hauteur de 241,4 millions de francs, un chiffre en nette hausse par rapport à celui de l’exercice précédent (183,6 millions). La solidité de l’économie et la reprise des marchés d’actions ont eu un effet positif sur le résultat des placements.

Les produits des placements de capitaux, composés principalement de paiements d’intérêts et de dividendes ainsi que de revenus locatifs, ont atteint 262,1 millions de francs, en recul de près de 6% par rapport à l’exercice précédent. À noter toutefois qu’en 2022, ces produits incluaient un effet spécial au niveau des placements alternatifs dû à un repositionnement au sein des fonds d’infrastructures. Le résultat net des gains et pertes sur les placements de capitaux est passé de ‑95,0 millions de francs (2022) à 96,6 millions. Au cours de l’exercice sous revue, la reprise boursière a profité en particulier aux actions et aux parts de fonds. La valeur de marché du portefeuille immobilier global s’est accrue à 2,277 milliards de francs (exercice précédent: 2,262 milliards).

Le rendement des placements basé sur une valeur comptable moyenne de 19,796 milliards de francs a atteint 1,2% (exercice précédent: 0,9%). La performance des placements à la valeur de marché a atteint 5,5% (exercice précédent: ‑8,5%).

La Mobilière partage les fruits de son succès avec ses clientes et clients

Opérant sur une base coopérative, la Mobilière fait participer sa clientèle à la bonne marche de ses affaires. Entre juillet 2024 et juin 2025, des réductions de primes de 10% seront accordées sur les assurances entreprise et véhicules, et de 20% sur les assurances voyages. En tout, ce sont 189 millions de francs qui seront redistribués à la clientèle.

Focalisation sur le cœur de métier

Depuis de nombreuses années, la Mobilière enregistre une croissance supérieure à celle du marché suisse de l’assurance, sur lequel elle consolide continuellement sa position. Elle est donc très bien placée pour faire face à une concurrence accrue. Afin d’être à même de surmonter les défis futurs et de pérenniser son succès, elle a renforcé sa stratégie à la faveur du projet «Avantage 2030». La Mobilière met l’accent sur son cœur de métier, à savoir l’assurance et la prévoyance en Suisse dans la Principauté de Liechtenstein, et continue de miser sur ce qui fait sa force: la proximité avec la clientèle. À cet égard, l’innovation reste partie intégrante du modèle d’affaires, afin de faire évoluer les processus, les systèmes et les produits.

Reporting non financier

Avec l’adoption du contre-projet à l’initiative populaire «Entreprises responsables», de nouvelles prescriptions légales en matière de reporting sur la durabilité ont été introduites. La Mobilière a adapté son reporting en conséquence et présente, à partir de l’exercice 2023, un rapport sur les cinq domaines suivants: environnement, société, personnel, respect des droits humains et lutte contre la corruption. 

Protection contre les dangers naturels

Les engagements sociétaux de la Mobilière mettent l’accent sur la prévention et la résilience. C’est le cas par exemple des projets de villes éponges lancés en 2023 dans des villes suisses, auxquels la Mobilière participe financièrement. Les zones bitumées sont végétalisées afin que l’eau de pluie ne s’écoule plus en surface, mais s’infiltre dans le sol. Pendant les périodes de forte chaleur, l’évaporation lente de l’eau ainsi accumulée agit comme un climatiseur naturel. Cela permet de réduire les dommages causés par les inondations et d’améliorer la qualité de vie dans les zones densément peuplées.

Le rapport de gestion 2023 est disponible en ligne

La Mobilière publie son rapport de gestion 2023 en ligne. Une version abrégée imprimée peut être commandée. Le rapport non financier selon les art. 964 ss CO fait partie intégrante du rapport de gestion. 

Pour de plus amples informations, voir sous mobiliere.ch/rapportannuel.

Chiffres clés

  2023
en millions de CHF
2022
en millions de CHF
Variation
en %
Primes brutes non-vie et vie 4 766,6 4 540,4 +5,0
Primes brutes non-vie 3 744,7 3 579,7 +4,6
Primes brutes vie 1 021,9 960,7 +6,4
Placements de capitaux 20 033,3 19 558,4 +2,4
Résultat technique non-vie 251,2 218,2 +15,1
Résultat financier 241,4 183,6 +31,5
Bénéfice annuel consolidé 384,0 311,0 +23,5
       
Fonds propres 6 227,0 5 880,8 +5,9
Rendement des fonds propres 6,3% 5,1%  
       
Excédents versés aux clients non-vie
(y compris les mesures d’accompagnement;
versement aux clients à partir du milieu de l’exercice suivant)
189 195  
       
Ratio combiné non-vie pour compte propre 92,8% 93,5%  
       
Effectif, sans les personnes en apprentissage 
(EPT au 31.12)
5 747 5 543  
Personnes en apprentissage et relève 330 319  

Le Groupe Mobilière

En Suisse, un ménage sur trois et une entreprise sur trois sont assurés à la Mobilière. Au 31 décembre 2023, les recettes de primes de l’assureur toutes branches s’élevaient à près de 4,767 milliards de francs. Pas moins de 80 agences générales entrepreneuriales possédant leur propre service des sinistres offrent des prestations de proximité à plus de 2,3 millions de clientes et clients sur quelque 160 sites. La Mobilière emploie quelque 6400 collaboratrices et collaborateurs en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, et y propose 330 places d’apprentissage. Fondée en 1826 en tant que coopérative, la Mobilière est la plus ancienne société d’assurances privée de Suisse.