La «caisse-maladie» pour les chiens et les chats.

Assurer les animaux domestiques contre les accidents et la maladie

Votre compagnon à quatre pattes n’est pas à l’abri d’un accident ou d’une maladie. Dans un tel cas, le traitement médical pour sauver la vie de votre animal domestique ne doit pas dépendre de vos moyens financiers. Il vaut la peine de conclure une assurance pour animaux. L’essentiel: anticiper.

Le chat Lila a soudain refusé de manger. Elle laissait sa gamelle de nourriture pendant des jours sans y toucher. Quand elle a commencé à perdre du poids et à sembler léthargique, sa propriétaire s’est inquiétée et l’a amenée chez le vétérinaire. Ce dernier a diagnostiqué une tumeur au niveau de l’intestin. Grâce à une opération immédiate, Lila a pu rentrer à la maison au bout de quelques jours.

Les frais de cette opération ont été couverts par l’assurance pour les animaux. La propriétaire avait anticipé et pris cette assurance quand Lila était encore un chaton. Comme dans le cas d’une caisse-maladie, l’assurance pour animaux domestiques prend en charge les frais d’examens et de traitements de problèmes médicaux suite à des accidents ou des maladies chez les chiens et les chats.

Assurer à temps

Vous devriez envisager de conclure une assurance pour animaux dès l’acquisition d’un animal domestique. En effet, il n’est possible de conclure une telle assurance que pour les jeunes chiens ou chats. Chez la Mobilière, par exemple, cela est possible du troisième mois à la quatrième année révolue pour les chiens et à la sixième année révolue pour les chats. Une fois que l’assurance est conclue, elle est valable jusqu’à la fin de la vie de l’animal.

Vérifier soigneusement les détails

Contrairement à la caisse-maladie pour les humains, les assurances pour animaux présentent des différences de prestations considérables d’un prestataire à l’autre. Cela est dû au fait qu’il n’existe pas de fondement juridique comme dans le cas de l’assurance de base pour les humains. Pour cette raison, il est important de s’informer des détails avant de conclure l’assurance. Par exemple, il faut demander quel pourcentage des frais médicaux sont pris en charge ou ce qu’il en est de l’ambulance pour animaux. Faut-il tenir compte de délais d’attentes? Les traitements lors de voyages sont-ils également pris en charge? Toutes ces questions doivent être anticipées.

Voyager avec des animaux

Pour les détenteurs de chiens ou de chats qui sont souvent en voyage, de nombreux prestataires proposent des offres complémentaires intéressantes. Il existe par exemple des assurances frais d’annulation qui prennent les frais en charge lorsqu’on doit rester à la maison parce qu’un animal est malade.