mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

La bonne assurance contre les dommages dus à la grêle

Qui dit été, dit orages de grêle. Vous ne connaissez que trop bien cette situation: en l’espace de quelques minutes, votre jardin est recouvert de grêlons. Reste à savoir quelle assurance couvre quel dommage. 

La grêle ne fait pas de quartier. Voiture, bâtiment, meubles de jardin... Gare à tout ce qui n’est pas protégé! L’assurance qui doit intervenir dépend du dommage à indemniser. 

Dommages au véhicule 

Selon l’intensité de l’orage et la taille des grêlons, la grêle peut faire des bosses sur la carrosserie de votre voiture. Les dégâts dus à la grêle sont classés dans la catégorie «Événements naturels». Ces dommages sont couverts par l’assurance casco partielle, qui fait partie de l’assurance casco complète. L’assurance casco est facultative, mais vivement recommandée! 

Dommages au véhicule: que faire? 

Déclarez le sinistre auprès de votre assurance le plus vite possible, mais dans tous les cas, avant d’amener votre véhicule au garage. En effet, l’assurance a le droit de faire expertiser les dommages au préalable. 

En cas d’événement de grêle de grande ampleur, certains assureurs, à l’instar de la Mobilière, organisent souvent un drive-in, où toutes les personnes concernées pourront aller faire examiner leur véhicule. Le cas échéant, vous obtiendrez ainsi une estimation des frais de réparation.  

Dommages au bâtiment et au mobilier 

L’assurance bâtiment offre à votre maison une couverture contre les dommages naturels. Dans presque tous les cantons, cette assurance est obligatoire et l’assurance cantonale immobilière dispose d’un monopole. Dans certains cantons, elle peut être souscrite auprès de l’assureur de son choix. Dans d’autres, cette assurance est même facultative. Renseignez-vous sur les dispositions en vigueur dans votre canton. 

Si la grêle endommage le mobilier dans ou autour de votre habitation, ces dommages sont couverts par l’assurance inventaire du ménage

Un jardin dévasté 

Les propriétaires négligent souvent d’assurer les alentours de leur maison. En quelques secondes à peine, un orage de grêle peut endommager votre terrasse, casser les éclairages ou détruire le biotope. Les frais de reconstruction de murs et de remise en état de terrasses ou de biotopes avec installations électriques peuvent rapidement se chiffrer à plusieurs milliers de francs. Or, vous pouvez intégrer ces frais dans votre police ménage et bâtiment en souscrivant le complément «Assurance des alentours».