Kunstdarstellung Gewinner des Prix mobilière 2017

Prix Mobilière 2017

Créé en 1996, le «Prix Mobilière» est le plus ancien prix d’encouragement décerné chaque année par une compagnie d’assurance suisse à un ou une jeune artiste.

En 2017, le prix va à Bertold Stallmach

A la fois cocasses et profonds, les films d’animation de Bertold Stallmach, où les figurines en pâte à modeler surmontent les difficultés de la vie, ont convaincu les membres du jury.

Les films d’animation et installations de Bertold Stallmach mettent en scène des sujets sociaux brûlants en racontant l’histoire d’hommes et de femmes aux travers de leurs actes et de leur attitude face à la vie.

Kunstdarstellung Bertold Stallmach anlässlich Prix mobilière 2017

Artistes nominés en 2017

Ramaya Tegegne, née en 1985, vit et travaille à Genève

Cette artiste tout à la fois commissaire d’exposition, libraire, actrice et graphiste utilise les ressources de ses différents métiers comme médias en fonction du contexte du moment. Autre caractéristique de son approche, avant de s’atteler à un nouveau projet ou une nouvelle œuvre, Ramaya Tegegne effectue un travail de recherches extrêmement approfondi, afin de comprendre parfaitement le thème choisi.

Kunstdarstellung Ramaya Tegegne anlässlich Prix mobilière 2017

Tobias Madison, né en 1985, et Emanuel Rossetti, né en 1987, vivent et travaillent à Bâle

Des cartons à fruits provenant d’un peu partout dans le monde – New York, Hong Kong ou Zurich – sont dispersés dans la salle d’exposition et éclairés d’une manière très particulière qui confère à ces objets éphémères une qualité quasi surnaturelle. Ce duo d’artistes collabore souvent avec des représentants d’autres disciplines artistiques, tels que des cinéastes, des musiciens ou des graphistes, afin de réaliser et de diffuser des produits multiculturels de nature très diverse.

Kunstdarstellung von Tobias Madison & Emanuel Rossetti anlässlich Prix mobilière 2017

Ray Hegelbach, né en 1983, vit et travaille à Zurich

Ray Hegelbach travaille essentiellement sur la répétition en peinture, sur les motifs et sur les effets qu’ils peuvent produire. Sans se revendiquer comme artiste conceptuel, il explore de plus en plus les méthodes et les stratégies propres aux arts graphiques, et au-delà, à la production artistique. Il exprime son action à travers des tableaux, mais aussi des performances ou des travaux sur archives, dans lesquels il développe des concepts alternatifs du travail, de la performance ou de la présentation d’œuvres.

Kunstdarstellung Ray Hegelbach anlässlich Prix mobilière 2017

Bertold Stallmach, né en 1984, vit et travaille à Berlin

Ses installations complexes mettent en scène les hommes, leurs interactions personnelles, leurs façons de penser et leurs actions, mais aussi leurs relations de pouvoir et leurs interdépendances, sur fond de politique, de propagande ou de flux migratoires. L’artiste aborde ainsi des thèmes majeurs en faisant preuve d’un sens aigu de l’observation combiné à une expression artistique d’une grande originalité.

Kunstdarstellung Bertold Stallmach anlässlich Prix mobilière 2017

Tommaso Donati, né en 1988, vit et travaille à Lugano

Tommaso Donati s’intéresse principalement à des thèmes tels que la migration, qu’il transcrit avec une humanité et une introspection profondes dans des photographies auxquelles les jeux d’ombres et de lumière confèrent un pouvoir symbolique certain. Les tirages sur verre de grande qualité reflètent – au sens propre du terme – l’intense travail de recherche de l’artiste.

Kunstdarstellung Tommaso Donati anlässlich Prix mobilière 2017

Kathrin Affentranger, née en 1987, vit et travaille à Zurich

Les travaux de Kathrin Affentranger se situent entre le dessin, la sculpture et l’installation.  De ces œuvres sculpturales faisant appel à des matériaux et des formes simples émane un sentiment de minimalisme classique qui ne l’est qu’à première vue. Par son sens de la modification de formes et du décalage, l’artiste joue consciemment sur le caractère éphémère des choses. 

Kunstdarstellung Kathrin Affentranger anlässlich Prix mobilière 2017

Ester Vonplon, née en 1980, vit et travaille à Castrisch

Dans ses photographies de paysages, Ester Vonplon recourt volontairement à un minimum de moyens (noir et blanc, absence de personnages, etc.) afin d’amener le spectateur à voir l’invisible. Exigeant de lui, au-delà de leur esthétique apparente, un effort de perception et d’imagination.

Kunstdarstellung Ester Vonplon anlässlich Prix mobilière 2017
Logo "Et si un prix n'était pas tout?"