«Comment je contribue à mieux préparer la Suisse aux risques naturels?»

Livia Hollenstein, géographe, Centre de compétences Dangers naturels, Berne

«Mes analyses des dégâts dus aux intempéries constituent une base importante en matière de recherche sur les risques naturels et climatiques. En collaboration avec le Laboratoire Mobilière de recherche sur les risques naturels, à l’Université de Berne, nous créons des modèles et des cartes servant à mieux nous protéger contre les dommages liés à la grêle, aux tempêtes ou aux inondations. Mon activité contribue à une approche plus pointue des risques naturels et soutient ainsi l’engagement social de la Mobilière, ce que j’apprécie tout particulièrement dans ma fonction.»