Un homme utilise une calculatrice

Ce qu’il faut savoir sur le financement d’un logement en propriété

Connaissez-vous les règles de base qui s’appliquent au financement d’un bien?

Vous souhaitez acheter l’objet de vos rêves, mais vous ne savez pas si vous pouvez vous le permettre? Nous répondons aux principales questions qui se posent autour du financement d’un bien immobilier. 

L’acquisition d’un logement représente habituellement l’investissement financier le plus important dans une vie. Souvent, un tel achat n’est pas possible sans le soutien financier de tiers tels que banques, compagnies d’assurances ou caisses de pension. Nous répondons aux principales questions qui se posent autour du financement d’un objet immobilier.

basic_person_notes_laptop

Questions et réponses

Nous répondons aux principales questions concernant le financement d'un logement en propriété. 

Quel rôle joue mon revenu dans le financement?

Votre bien immobilier entraîne des frais courants: frais annexes et frais d’entretien, intérêts sur le prêt hypothécaire et amortissement direct ou indirect de l’hypothèque de deuxième rang. La totalité de ces frais de logement ne doivent pas dépasser un tiers du revenu brut de votre ménage, sinon ils ne sont pas supportables.

Les partenaires de financement fondent leurs calculs sur un taux d’intérêt hypothécaire de 5% et un montant total des frais d’entretien et des frais accessoires correspondant à 1% du prix d’achat du bien. Si la maison coûte 1 million de francs et que le prêt accordé se monte à 800 000 francs (hypothèque de 1er rang env. 650 000 francs, de 2e rang env. 150 000 francs), votre ménage doit gagner au moins 180 000 francs par an:

  • 800 000 francs x 5%: 40 000 CHF
  • 1 000 000 francs x 1%: 10 000 CHF
  • Frais d’amortissement par an pour l’hypothèque de 2e rang: 10 000 CHF
  • Total des frais de logement: 60 000 CHF
  • 3 x frais de logement de 60 000CHF: 180 000 CHF

Ai-je les moyens d’acheter une maison, même si je ne suis plus tout jeune?

Un calculateur d’hypothèques vous donnera une première idée de votre capacité à supporter la charge financière du bien de vos rêves.

L’endettement est souvent élevé, surtout lors de l’acquisition ou de la transformation d’un bien immobilier. La vérification de la capacité à supporter la charge financière liée à un prêt hypothécaire est un instantané. Il y a toutefois des situations qui peuvent influencer cette capacité, par exemple si vous réduisez votre taux d’occupation, prenez votre retraite ou vous retrouvez en incapacité de gain. Une analyse minutieuse s’impose pour s’assurer que, même après le départ à la retraite ou dans l’éventualité d’un cas de prévoyance (invalidité ou décès), la charge financière restera supportable pour les personnes ayant contracté le prêt et qu’elles pourront continuer à habiter le bien concerné. Nous recommandons de demander des conseils en matière de prévoyance dès l’âge de 45 ans.

Même si vous avez des fonds propres et un revenu suffisants, la décision de financer votre propre logement a des conséquences à long terme. Demandez dans tous les cas l’avis d’un expert.