la Mobilière

""
""

Numérisation, télétravail et cybersécurité dans les PME

En 2020, la Suisse a connu un bond de la numérisation et du télétravail sous l’effet de la pandémie de coronavirus.

Dans ce contexte, la Mobilière s’est associée fin 2020 à différents partenaires (digitalswitzerland, l’Académie suisse des sciences techniques, la Fachhochschule Nordwestschweiz, la Confédération et gfs-zürich) afin de mener une enquête représentative auprès de 503 PME portant sur la numérisation, le télétravail et la cybersécurité. En voici les résultats.

Sécurité informatique et de l’information - Comment les PME suisses gèrent les cyberrisques

Pendant le premier confinement en 2020, les PME suisses ont pleinement exploité le potentiel du télétravail: si pour un tiers des PME, le télétravail était impossible durant le confinement du printemps 2020, leur activité étant liée à un lieu spécifique, les deux tiers restants y ont eu recours sans rencontrer de problèmes majeurs, grâce à une infrastructure moderne.

""

S’agissant des cyberrisques, le facteur humain est souvent sous-estimé: à peine la moitié (47%) des chefs d’entreprise déclarent être bien à très bien informés sur les thèmes sécuritaires. Ils sont ainsi peu nombreux à être conscients qu’ils pourraient eux-mêmes être victimes d’une cyberattaque: seuls 11% jugent élevé le risque qu’une cyberattaque puisse paralyser leur entreprise pendant une journée.

""

Un quart des PME ont déjà fait l’objet d’une cyberattaque qui a exigé l’engagement de sommes importantes pour la réparation des dommages. Près d’un tiers de ces PME (env. 12 930) ont subi un dommage financier. Une attaque sur dix a entraîné un dommage de réputation et/ou la perte de données de clients.

""

Les mesures préventives sont encore trop rares: moins de la moitié des PME disposent d’un plan d’urgence afin d’assurer la continuité des activités en cas de cyberincident. Deux tiers des PME n’organisent pas de formations régulières pour leurs collaborateurs et ne disposent d’aucun concept de sécurité.

""

En revanche, les PME interrogées sont très bien équipées sur le plan des dispositifs techniques de prévention ou des logiciels de défense contre les programmes malveillants. Dans ce domaine, deux tiers d’entre elles font appel aux services de partenaires informatiques, lesquels jouent un rôle de plus en plus important dans le renforcement de la capacité des PME à résister aux cyberattaques.

Avis des spécialistes sur les résultats de l’étude:

Comment votre entreprise se positionne-t-elle dans ce tableau général ? Pour le savoir, téléchargez les résultats complets de l’étude. 

Télécharger l'étude PME

 

Numérisation et cyberrisque dans les PME suisses

Cyberrisques: ce que vous devez savoir

Quoi qu'il arrive, nous assurons les arrières de votre entreprise.