Valorisation de l’Optingenstrasse grâce à la végétalisation

lundi, 11 septembre 2023

L’Optingenstrasse à Berne, aujourd’hui entièrement bitumée et trop peu attrayante pour être utilisée par la population du quartier, doit être végétalisée et valorisée après avoir été en grande partie désimperméabilisée. À cet effet, le Conseil municipal a approuvé à l’intention du Conseil de ville un crédit brut de 1,3 million de francs. La Mobilière est prête à participer à ce financement à hauteur de 450 000 francs.

Selon des mesures climatiques réalisées par l’Université de Berne, il fait particulièrement chaud dans le quartier de Breitenrain, à Berne. Comme Energie Wasser Bern (ewb) doit assainir les conduites de service de l’Optingenstrasse à partir de 2024 et creuser des tranchées à cet effet, la Ville de Berne saisit cette opportunité pour mettre aussi en œuvre des mesures de réduction de la chaleur. Aujourd’hui entièrement imperméabilisée, la rue doit également être valorisée afin que la population du quartier puisse mieux l’utiliser.

Une rue plus verte, plus fraîche et plus attrayante

Les mesures prévues sont présentées ci-dessous.

  • Plantation d’une vingtaine d’arbres: des arbres seront plantés là où les conduites souterraines, les grilles d’égouts ainsi que les entrées et sorties de parking le permettent. En plus d’offrir de l’ombre, ils réduiront la chaleur qui se dégage de la surface.
  • Désimperméabilisation de la rue: il est prévu de désimperméabiliser environ un tiers de la surface totale de la rue (1100 m2). Ces surfaces seront transformées en espaces verts ou en zones marneuses et des supports à vélos y seront installés. À l’avenir, on y trouvera aussi de quoi s’asseoir. Cette désimperméabilisation d’ampleur favorisera l’infiltration de l’eau et, donc, son évaporation, ce qui a aussi un effet rafraîchissant. Les surfaces se réchaufferont moins vite que si elles étaient bitumées et elles refroidiront également plus rapidement. Ces mesures permettront en outre de décharger les canalisations.
  • Désimperméabilisation de surfaces de parking: sur les 37 places de parking (zone bleue), neuf seront vraisemblablement transférées vers les rues avoisinantes, au profit de la plantation d’arbres. Les 28 places de parking publiques restantes dans l’Optingenstrasse seront recouvertes de surfaces perméables.

Un projet bénéfique pour toutes les parties

Le projet a été présenté aux médias aujourd’hui, lors d’un point de presse. À cette occasion, la conseillère municipale Marieke Kruit a souligné que la Ville de Berne accorde la plus grande importance à un aménagement de l’espace public qui tienne compte du changement climatique et que, dans cette optique, elle prend systématiquement des mesures de réduction de la chaleur: «La végétalisation de l’Optingenstrasse aura un impact considérable. Et puisque la rue doit de toute façon être creusée en raison de l’assainissement des conduites de service, nous en profitons pour exploiter des synergies.» S’agissant de la collaboration avec la Mobilière, la directrice des ponts et chaussées, des transports et des espaces verts a tenu à mettre en évidence deux avantages: «Grâce à la contribution financière de la Mobilière, nous pouvons donner au projet de l’Optingenstrasse plus d’ampleur que si la Ville de Berne avait dû le financer seule.» Et d’ajouter que l’expertise de la Mobilière dans le domaine de la recherche et de la prévention des risques naturels sera la bienvenue.

Thomas Trachsler, responsable Assurances à la Mobilière, a quant à lui expliqué que l’entreprise entend prendre ses responsabilités face aux défis que pose le changement climatique: «Notre gestion des dangers naturels ne se limite pas au paiement des indemnités de sinistres, nous nous mobilisons aussi davantage en faveur de la prévention.» Belinda Walther Weger, responsable Public Affairs & Développement durable à la Mobilière, a précisé que les projets de villes éponges vont au-delà de la simple prévention des risques: «Ils contribuent à maintenir une qualité de vie élevée dans les régions à forte densité de population.» C’est la raison pour laquelle la Mobilière participera à d’autres projets de villes éponges en Suisse, dans le cadre du soutien qu’elle apporte à des projets de protection du climat. «En nous engageant, nous voulons apporter une contribution importante à la construction d’un avenir positif et durable pour la Suisse, en particulier dans le contexte du changement climatique.»

Le Conseil municipal se félicite de la collaboration avec la Mobilière

Les coûts relatifs à la mise en œuvre des mesures sont chiffrés à 1,3 million de francs (TVA comprise). La Mobilière, qui soutient d’ores et déjà de nombreux travaux en lien avec les risques naturels et la protection du climat, est prête à financer le projet à hauteur de 450 000 francs issus de la Coopérative, dans le cadre de son engagement en faveur de la collectivité.

Le Conseil municipal a donné son feu vert au projet au travers d’une décision de principe et approuvé un crédit brut de 1,3 million de francs à l’intention du Conseil de ville. Celui-ci englobe le crédit de conception d’un montant de 150 000 francs, dont l’approbation revenait au Conseil municipal. Un montant net de 850 000 francs restera à la charge de la Ville de Berne.

Les travaux d’adaptation au climat et de valorisation qui seront effectués dans l’Optingenstrasse débuteront une fois que l’assainissement des conduites de service par ewb aura été achevé, soit en janvier 2024 selon le calendrier.

Optingenstrasse
basic_concierge_male

Souhaitez-vous un conseil?

Nous vous répondrons volontiers. Vers les possibilités de contact