mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

Un premier obstacle levé pour la Swiss Entrepreneurs Foundation

Sous le patronage du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR), le secteur privé et la politique créent la Swiss Entrepreneurs Foundation (SwissEF). L'une des initiatives de la fondation est un fonds pour les start-ups et les PME innovantes. Fin janvier, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) a approuvé le Swiss Entrepreneurs Fund créé conjointement par La Mobilière, UBS et le Credit Suisse.

L'ancien conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, Urs Berger (président du Conseil de fondation de la Swiss Entrepreneurs Foundation) et Peter Stähli (directeur général).

Jeudi, le 7 février 2019 – La Suisse est l'une des premières économies mondiales. Elle réussit sans cesse à réagir avec curiosité, ouverture d'esprit et succès aux nouveaux développements économiques et technologiques. Il en résulte un paysage florissant de PME, d'entreprises internationales, d'instituts de recherche de premier ordre et un accroissement de la prospérité. Toutefois, l'écosystème de l'innovation et des start-ups, l'un des principaux moteurs du progrès de l'environnement économique et de la création de nouveaux emplois, est confronté à des défis majeurs. Les technologies et les jeunes entreprises suisses émigrent trop souvent à l'étranger après leur phase de démarrage. Dans le même temps, l'économie est confrontée à des changements majeurs, notamment en raison de l'influence grandissante du numérique, qui ne peuvent être gérés qu'en améliorant les conditions cadres.

 Renforcer la place économique de la Suisse et créer des emplois

Un certain nombre d'entreprises, d'entrepreneurs et d'hommes politiques suisses notoires veulent mettre un terme à cette évolution. À l'été 2017, sous le patronage de l'ancien conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, ils ont lancé une initiative pour relever ces défis. C'est ainsi que la Swiss Entrepreneurs Foundation (SwissEF) a vu le jour, en décembre 2017. La Mobilière, UBS, le Credit Suisse, la fondation Gebert Rüf, Wenger & Vieli et le conseiller aux États de Zurich, Ruedi Noser, en sont les fondateurs. Depuis le début de l'année 2019, la fondation privée à but non lucratif et indépendante basée à Berne est placée sous le patronage du conseiller fédéral et président du DEFR, Guy Parmelin. Johann N. Schneider-Ammann reste associé à SwissEF en tant que président honoraire. La fondation soutient les start-ups suisses et les PME innovantes dans leur phase de croissance. La Suisse doit renforcer sa position de leader en tant que pôle économique et d'innovation et créer de nouveaux emplois. Pour atteindre cet objectif, SwissEF poursuit une double approche unique en Suisse. D'une part, la fondation met en oeuvre des projets concrets qui améliorent les conditions cadres de l'entrepreneuriat et des technologies innovantes. En collaboration avec UBS, le Credit Suisse et La Mobilière, elle lance également un fonds, dont l'objectif est de 500 millions de francs. Les deux banques sont responsables des ventes et de la gestion du portefeuille, tandis que la fondation apporte son savoir-faire aux sociétés en croissance et La Mobilière fournit le capital. Outre La Mobilière, le premier investisseur principal avec 100 millions de francs, le fonds s'adresse aux investisseurs institutionnels tels que les caisses de retraite, aux particuliers fortunés et aux family offices. Le fonds est juridiquement indépendant de SwissEF.

 

Des projets concrets visant à promouvoir l'entrepreneuriat

La Swiss Entrepreneurs Foundation se considère comme une passerelle. Pour la première fois, elle relie directement les différents acteurs de l'écosystème de l'innovation et des startups aux décideurs du gouvernement et du parlement, tant au niveau fédéral que cantonal. La Fondation a déjà lancé deux projets concrets au cours de l'année écoulée :

UpScaler de SwissEF : Les entrepreneurs qui sont en phase de croissance et qui souhaitent étendre leur modèle économique sur les marchés internationaux, ce que l'on appelle des scale-ups, bénéficient d'un programme d'accompagnement sur mesure. Une équipe d'une cinquantaine d'entrepreneurs et d'experts chevronnés ayant une expérience internationale aide la start-up ou la PME innovante à se développer plus rapidement et plus efficacement vers l'internationalisation. Grâce à cette nouvelle méthode, la phase de croissance entrepreneuriale suivante est atteinte avec un taux de réussite plus élevé.

Shaper de SwissEF : Lors d'auditions politiques, les créateurs de start-ups et les représentants de l'écosystème sont en contact direct avec les représentants de la politique nationale et les sensibilisent aux préoccupations centrales. Deux réunions ont eu lieu à l'automne et à l'hiver 2018, dont un atelier avec Johann N. Schneider-Ammann sur les thèmes de la fiscalité et de l'immigration de spécialistes issus de pays tiers.

Capital-risque et capital de croissance pour les start-ups et les PME innovantes

Lancé conjointement par SwissEF, La Mobilière, UBS et le Credit Suisse, le Swiss Entrepreneurs Fund investit dans des start-ups et des PME innovantes suisses en phase de croissance, qui ont déjà des produits sur le marché et une clientèle. C'est la première fois que ces deux grandes banques unissent leurs forces dans un tel véhicule d'investissement. Avec 100 millions de francs investis et en tant qu'investisseur principal, La Mobilière joue un rôle clé dans l'orientation stratégique de la fondation. Après l'approbation du Swiss Entrepreneurs Fund par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) fin janvier 2019, le fonds peut continuer à être alimenté dans les mois à venir. Le fonds investit, directement et par l'intermédiaire de fonds de tiers, dans des entreprises innovantes présentant un potentiel de croissance, la majorité des investissements étant réalisée dans des sociétés dont le siège social ou une part importante de la valeur ajoutée se trouve en Suisse. UBS apporte son expertise internationale, établie depuis de nombreuses années, en matière de capital-risque et de fonds de private equity, en investissant dans des gestionnaires d'investissement établis d'une part, mais également en encourageant sélectivement la création de nouveaux fonds de private equity, en particulier dans les secteurs du capitalrisque et du capital de croissance. Le Credit Suisse sera responsable des investissements directs dans les start-ups et les PME innovantes. Il s'appuiera sur sa longue expérience avec son propre véhicule d'investissement direct, le Credit Suisse Entrepreneur Capital SA (anciennement SVC-SA pour le capital-risque des PME), qui a réalisé plus de 50 investissements depuis 2010. Le Swiss Entrepreneurs Fund est lié de façon unique à la fondation, qui est elle-même liée aux initiatives existantes et à d'autres piliers de l'écosystème suisse de l'innovation et des start-ups. Le fonds bénéficie des projets de la fondation tels que l'Upscaler de SwissEF, qui favorise la qualité et la croissance des entreprises sélectionnées, ce qui est également dans l'intérêt du fonds. À cet effet, il soutient la fondation par une contribution annuelle provenant des commissions du fonds. Cette intégration étroite distingue clairement le Swiss Entrepreneurs Fund des véhicules d'investissement similaires.

La Swiss Entrepreneurs Foundation en quelques phrases :

Guy Parmelin, conseiller fédéral, chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et responsable de la Swiss Entrepreneurs Foundation : « Grâce à son fonds, la Swiss Entrepreneurs Foundation contribue à la sauvegarde et à la

création d'emplois en Suisse, au renforcement de la compétitivité et donc à la prospérité de notre pays. »

Johann N. Schneider-Ammann, ancien conseiller fédéral et chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche, créateur de la Swiss Entrepreneurs Foundation:

« Le plein emploi et la prospérité de la Suisse ont toujours été au centre de mes préoccupations. Les start-ups sont un pilier important du modèle de réussite suisse. La création et le développement de start-ups doivent se faire ici, en Suisse ; la valeur ajoutée et les nouveaux emplois doivent y rester. »

Urs Berger, président du Conseil de fondation de la Swiss Entrepreneurs Foundation et président du Conseil d'administration de La Mobilière « La Swiss Entrepreneurs Foundation s'engage à créer des conditions cadres optimales et soutient les start-ups et les PME suisses innovantes dans la construction et le développement de leur savoir-faire. »

« En investissant dans le Swiss Entrepreneurs Fund, La Mobilière contribue à augmenter considérablement le capital de croissance disponible pour les entreprises suisses innovantes et à maintenir ainsi des emplois dans le secteur de l'innovation en Suisse. »

 

Contact presse

Swiss Entrepreneurs Foundation

Peter Stähli, directeur général

peter.staehli@swissef.ch

Tél. +41 79 439 41 14

 

La Mobilière

Service médias

media@mobiliar.ch

Tél. +41 31 389 88 44