mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

Le simulateur de dommages aide à prévenir les dégâts liés aux inondations

Quels dommages les crues peuvent-elles causer? Développé par le Laboratoire Mobilière de l’Université de Berne, le simulateur de dommages répond à cette question. Pour chaque commune suisse, il indique l’ampleur potentielle des dommages en cas de crue.

Plusieurs régions de Suisse connaissent actuellement une montée des eaux suite aux fortes chutes de pluie et à la fonte des neiges. À Bâle, le Rhin a dépassé le repère de crue de 7,9 mètres et est désormais fermé à la navigation à grand gabarit. Divers endroits sont menacés par les inondations.

Mieux évaluer les risques

Comment les communes peuvent-elles se protéger contre ce type d’événement? À l’Université de Berne, le Laboratoire Mobilière de recherche sur les risques naturels aborde cette question. Il a développé un simulateur de dommages afin de mieux pouvoir évaluer les risques liés aux crues.

Cet outil web repose sur des modèles innovants et des analyses statistiques tenant compte, d’une part, des sinistres dus aux crues survenus ces dernières années et, d’autre part, de la situation des bâtiments dans les zones à risque et des informations relatives à ces bâtiments.

Pour chaque commune suisse, le simulateur indique l’ampleur potentielle des dommages dans l’éventualité d’une crue. Il permet également de simuler la variation possible de ladite ampleur, par exemple si les zones à bâtir actuelles sont effectivement bâties.

Un outil d’aide à la décision pour les communes

Cet outil permet de déterminer où des mesures de protection sont particulièrement nécessaires et comment doit agir la commune pour que les dégâts ne s’aggravent pas à l’avenir, malgré la densification des constructions. En ce sens, le simulateur de dommages constitue une aide à la décision importante pour les autorités, les planificateurs et les ingénieurs.

Le simulateur de dommages montre que la somme des dommages potentiels aux bâtiments a été largement sous-estimée jusqu’à présent.

La Mobilière soutient la recherche sur les risques naturels et leurs répercussions dans le cadre de son engagement sociétal. Le Laboratoire Mobilière de recherche sur les risques naturels de l’Université de Berne est le fruit d’une collaboration dans le domaine de la recherche entre le Centre Oeschger de recherche en climatologie de l’Université de Berne et la Mobilière.

Plus d’informations

Fonctionnement du simulateur de dommages

Les dommages possibles des crues sont sous-estimés