La protection contre les dommages naturels

Lundi, 16. Janvier 2006

L’engagement de la Mobilière en matière de prévention des dommages prend de l’ampleur: l’assureur soutien financièrement de nouveaux projets à Berne, Bellinzone, Contone, Giswil et Wolhusen. L’année passée déjà, dès après les crues, le premier assureur choses de Suisse avait débloqué 10 millions de francs en vue du financement de mesures de protection. À ce jour, 14 projets en ont bénéficié.

Les crues du mois d’août 2005 ont mis en évidence le très grand besoin de mesures de prévention, en de nombreux endroits. À travers une aide financière de 10 millions de francs prélevés sur le fonds d’excédents de la coopérative, La Mobilière contribue à la concrétisation sur le terrain de projets de prévention. Aux neuf projects retenus en mars 2006 – qui représentent une contribution 4 millions de francs – se rajoutent à présent 5 projets, qui bénéficieront d’une aide au lancement et à la réalisation. D’autres projets sont en cours d’examen.

De Berne à Bellinzone

Soucieuse d’utiliser le mieux possible les moyens financiers qu’elle met à disposition, la Mobilière a demandé à ses agences générales locales de lui signaler des projets d’installations préventives, qu’elle a ensuite examinés de manière détaillée. Cinq nouveaux projets ont été retenus; ils concernent Berne, Bellinzone et Contone (TI), Giswil (OW) et Wolhusen (LU). Quatre d’entre eux sont voués à la protection contre les crues; quant au projet de Bellinzone, il s’agit d’un dispositif contre la chute de rochers et de pierres. Le projet de protection contre les crues de l’Aar à hauteur du quartier bernois de la Matte consiste en une modélisation scientifique effectuée à l’EPFZ à l’échelle du 1/50e. Il s’agit de vérifier la faisabilité d’un dispositif de déviation de bois dérivants au seuil de l’Aar.

Certaines régions de Suisse sont particulièrement exposées aux événements naturels. Même si les dommages sont couverts, la population de ces régions souffre des conséquences de tels événements. La prévention des sinistres présente donc un intérêt autant pour les clients que pour la Mobilière, laquelle a dû supporter en 2005 une charge brute de 485 mio CHF à la suite des inondations.