La Mobilière soutient des mesures de protection contre les crues à Morgins

Vendredi, 7. Novembre 2014

La commune de Troistorrents a mis sur pied un projet de prévention et de protection contre les crues de La Cergnat. La Mobilière soutient ce projet à raison de 91’000 francs.

Les catastrophes naturelles sont devenues de plus en plus fréquentes au cours de ces dernières années et des mesures de prévention ont dû être mises en œuvre en de nombreux endroits. «Notre société est prête à prendre des responsabilités et à soutenir les pouvoirs publics», déclare Yves Rupp, agent général de la Mobilière à l’agence générale Chablais-Riviera.

À travers une aide financière, la Mobilière soutient la réalisation de projets de prévention, dont celui lancé par la commune de Troistorrents. Il s’agit ici d’une sécurisation du torrent La Cergnat afin de limiter les conséquences des dangers naturels (crues et laves torrentielles) et de protéger une zone d’habitat, largement construite, située sur la rive gauche du cours d’eau (quartier de la Cergnat).

Fin des travaux en décembre 2014

Le coût total du projet se monte à 520 000 francs, dont 182 000 francs doivent être pris en charge par la commune de Troistorrents. La Mobilière participe à ce montant à hauteur de 91 000 francs.
Ce projet de protection contre les crues et les laves torrentielles a commencé en juin 2014 et se termine en décembre 2014. La sécurisation du torrent se fera par la création d’une zone de rétention et une adaptation du profil de la route jouxtant le torrent.

La Mobilière prouve ainsi que, en tant que Coopérative, son ancrage local avec plus de 80 agences réparties dans tout le pays est bien réel. «Nous sommes là pour nos clients lorsqu’ils ont besoin de nous: en cas de sinistre, mais aussi lorsqu’il s’agit de prendre des mesures de prévention afin de d’éviter des dommages.»

30 millions investis dans des projets de prévention

Premier assureur choses en Suisse, la Mobilière est tout particulièrement concernée par les catastrophes naturelles. Aussi encourage-t-elle, auprès de la population, les comportements préventifs, la conscience du risque et la responsabilité personnelle. Elle soutient financièrement, depuis 2005, des projets de prévention de collectivités publiques, partout en Suisse, à hauteur de 30 millions de francs prélevés sur le fonds d’excédents de la Coopérative. Jusqu’à présent, 71 projets dans toute la Suisse ont bénéficié de ce soutien financier et d’autres sont à l’examen.
Outre les ménages privés et les PME, les mesures de prévention profitent aux communes: les ouvrages publics comme les rues et les ponts, c’est-à-dire des infrastructures qui ne peuvent pas être assurées, sont aussi protégés contre les dommages.

L’efficacité de ces projets est actuellement évaluée par un groupe de chercheurs au Laboratoire Mobilière de recherche sur les risques naturels, à l’Université de Berne. Les résultats de ces analyses permettront d’indiquer aux cantons et aux communes où il est le plus judicieux d’investir afin de prévenir les dangers naturels.

Le Groupe Mobilière

En Suisse, un ménage sur trois est assuré à la Mobilière. Au 31 décembre 2017, les recettes de primes totales de l’assureur toutes branches s’élevaient à 3,775 milliards de francs. Pas moins de 79 agences générales entrepreneuriales possédant leur propre service des sinistres offrent des prestations de proximité à désormais plus de 2 millions de clients sur près de 160 sites. La Mobilière Suisse Société d’assurances SA est domiciliée à Berne et la Mobilière Suisse Société d’assurances sur la vie SA, à Nyon. Font en outre partie du Groupe: Mobilière Suisse Asset Management SA, Mobilière Suisse Services SA, Protekta Assurance de protection juridique SA, Protekta Conseils-Risques SA, Mobi24 Call-Service-Center SA et XpertCenter SA, ayant toutes leur siège à Berne, ainsi que Trianon SA, ayant son siège à Renens, SC, SwissCaution SA, ayant son siège à Bussigny et bexio AG, ayant son siège à Rapperswil.

La Mobilière emploie plus de 5000 collaborateurs en Suisse et au Liechtenstein et y propose 342 places d’apprentissage. Fondée en 1826 en tant que coopérative, elle est la plus ancienne société d’assurances privée de Suisse et n’a jamais changé de forme juridique.