La Mobilière investit dans l’avenir – et à Berne

Vendredi, 17. Juin 2005

L’éveil d’une sensibilité artistique dès l’enfance fait prendre goût à l’art pour une vie entière. Cette maxime est aussi celle de la Mobilière, qui s’engage en faveur du Musée des enfants Creaviva au Zentrum Paul Klee. Il y a quatre ans, à l’occasion du 175e anniversaire de la société d’assurances, la Mobilière avait remis à Creaviva trois millions de francs.

«Nous ne sommes pas du tout indifférents à l’évolution de Berne, et surtout pas à son évolution culturelle. Le destin de la ville et celui de la Mobilière, qui y a son siège depuis près de 180 ans, sont intimement liés», dit Urs Berger, CEO de la Mobilière. Au cours des dernières décennies en effet, la Mobilière apportait son concours à la vie artistique et culturelle de Berne en de nombreuses occasions. En outre, elle invite régulièrement le public à visiter sa propre collection d’oeuvres.

L’année anniversaire de 2001 est un événement que la Mobilière ne voulait pas fêter seule. Sous la devise «La Mobilière: jeune de 175 ans», elle avait tenu, comme il se doit pour une coopérative, à faire participer ses clientes et ses clients, ses collaboratrices et ses collaborateurs, et le public. Pour ses assurés, la participation était aussi financière. La Mobilière leur avait versé une ristourne sur fonds d’excédents de 100 millions de francs. Parallèlement, elle décidait d’apporter son soutien à deux projets d’avenir pour Berne: l’aménagement de la Place fédérale et le Musée des enfants Creaviva au Zentrum Paul Klee.

Creaviva: une dynamique pour les petits et les grands!

Que la Mobilière ait décidé d’apporter son soutien au Musée des enfants Creaviva n’est pas dû au hasard: la Mobilière a de l’élan. Un élan qu’elle tire de son passé. Elle veut en dynamiser l’avenir, donner des impulsions décisives à la créativité des enfants et des adolescents, mais aussi des adultes. Et Creaviva est, précisément, un lieu d’expérimentation destiné aux «enfants de 4 à 99 ans».

De même, ce n’est pas non plus un hasard si la Mobilière a choisi le samedi 25 juin prochain pour s’associer aux jeunes dans l’esprit de fête au Zentrum Paul Klee. À cette date, en effet, le choeur et l’orchestre du gymnase de Thoune Seefeld interpréteront une partition du compositeur bernois Simon Hostettler écrite autour de l’oeuvre de Paul Klee et intitulée «Aux limites de l’hier d’aujourd’hui ou Entre ici et là-bas».