Intempéries de juillet: la prévention est payante

Mercredi, 6. Août 2014

La Mobilière estime à plus de 20 millions de francs le montant des dommages dus aux intempéries de juillet. Les événements des dernières semaines ont montré l’importance des mesures de protection contre les crues.

Suite aux fortes intempéries de juillet, la Mobilière a reçu, jusqu’à présent, 2600 annonces de sinistre pour un montant de plus de 15 millions de francs. Les deux tiers de ces sinistres concernent les cantons les plus touchés que sont Berne (5 millions de francs), Lucerne (3 millions de francs, et plus particulièrement la commune de Schüpfheim) et St-Gall (2,5 millions de francs, et plus particulièrement la commune d’Altstätten). Selon le leader de l’assurance choses en Suisse, les dommages se chiffreraient, au total, à plus de 20 millions de francs.

La Mobilière indique toutefois que le bilan aurait été bien plus lourd sans les dispositifs de prévention mis en place en maints endroits après les événements naturels dévastateurs de 2005 et 2007. «Les mesures de protection déployées ces dernières années font leurs preuves et montrent que la prévention est payante», explique Bruno Kuhn, responsable Assurances et membre du Comité de direction de la Mobilière. De même, s’agissant de la gestion de l’eau, la collaboration intercantonale fonctionne très bien.

Les dommages naturels ont toujours un impact local. C’est pourquoi la Mobilière mise résolument sur une organisation de services de sinistres décentralisés, implantés dans ses 80 agences générales. Ces dernières connaissent, en effet, parfaitement les particularités de leur région et peuvent agir au plus vite en s’adaptant à la situation.

Berthoud et Willisau presque indemnes

Dans plusieurs des zones récemment touchées par les intempéries, la Mobilière soutient des projets de protection contre les crues. Les mesures déjà mises en place ont permis de limiter l’ampleur des dégâts: le 24 juillet à Berthoud, par exemple, le dispositif anti-crues de l’Emme a permis d’éviter la catastrophe dans les quartiers résidentiels. Le 28 juillet, le canal de décharge de la rivière Enziwigger construit par la commune de Willisau a une nouvelle fois apporté la preuve de son efficacité (voir photos en annexe).

Depuis les inondations de 2005, la Mobilière, leader du marché assurances ménage et entreprise, a prélevé 30 millions de francs du fonds d’excédents de la Coopérative pour financer des projets de prévention. Jusqu’à présent, quelque 70 projets dans toute la Suisse ont bénéficié de ce soutien financier et d’autres sont à l’étude.

Collaboration avec l’Université de Berne

Les événements des dernières semaines soulignent également l’importance de la recherche sur ces phénomènes climatiques extrêmes, le domaine de spécialité du professeur Rolf Weingartner. «Nous développons des modèles qui localisent les zones particulièrement menacées du bassin versant de l’Aar. Les analyses d’événements tels que ceux des dernières semaines nous servent de base pour ces modèles.» Professeur en hydrologie, Rolf Weingartner est coresponsable du laboratoire de recherche Mobilière sur les risques naturels à l’Université de Berne. Cette initiative dédiée à la recherche sur les crues, la grêle et les tempêtes, a pour but d’aider à mieux comprendre et à mieux prévenir les risques naturels en Suisse. Le laboratoire Mobilière est une extension de la chaire de recherche en climatologie pour la région alpine, financée par la Mobilière.

Le Groupe Mobilière

En Suisse, un ménage sur trois est assuré auprès de la Mobilière. Au 31 décembre 2016, les recettes de primes totales de l’assureur toutes branches s’élevaient à 3,630 milliards de francs. Présentes sur quelque 160 sites, 79 agences générales entrepreneuriales possédant leur propre service des sinistres offrent un service de proximité à 1,7 million de clients. La Mobilière Suisse Société d’assurances SA est domiciliée à Berne et la Mobilière Suisse Société d’assurances sur la vie SA à Nyon. Font en outre partie du Groupe: Mobilière Suisse Asset Management SA, Protekta Assurance de protection juridique SA, Protekta Conseils-Risques SA, Mobi24 Call-Service-Center SA et XpertCenter SA, ayant toutes leur siège à Berne, ainsi que Trianon SA, ayant son siège à Renens, et SC, SwissCaution SA, ayant son siège à Bussigny.

La Mobilière emploie en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, ses marchés domestiques, plus de 4900 collaborateurs et offre 327 places d’apprentissage. Fondée en 1826 en tant que coopérative, elle est la plus ancienne société d’assurances privée de Suisse et n’a jamais changé de forme juridique.