Concentration sur les événements climatiques extrêmes

Mercredi, 4. Mai 2011

Financée par la Mobilière, la chaire de recherche en climatologie pour la région alpine de l’Université de Berne a été confiée à Mme Olivia Romppainen-Martius. Ses travaux devraient permettre, entre autres, d’en savoir davantage sur la survenance commune d’événements extrêmes.

Financée par la Mobilière, la chaire extraordinaire de recherche en climatologie pour la région alpine de l’Université de Berne a été confiée à la Suissesse Olivia Romppainen-Martius. «Le plus grand défi sera de faire le lien entre recherche et application pratique», explique la scientifique. La recherche se concentrera principalement sur la probabilité de survenance d’événements extrêmes dus au changement climatique. Mme Romppainen-Martius, 33 ans, a étudié les sciences de la terre à l’EPFZ et travaillait jusqu’à présent à l’Institut des sciences de l’atmosphère et du climat de l’EPFZ. La Mobilière attend de ses travaux de recherche qu’ils fournissent des contributions orientées vers la pratique applicables au contexte de l’assurance. Pour Urs Berger, CEO de la Mobilière, «les résultats de la recherche profiteront à tous: Etat, assureurs et citoyens.»

Indépendance garantie

Financée par la Mobilière à hauteur de cinq millions de francs pour une première période allant jusqu’en 2018, la chaire de recherche en climatologie pour la région alpine est rattachée au Oeschger Centre for Climate Change Research (OCCR), un institut réputé de l’Université de Berne pour la recherche sur le changement climatique. L’Université de Berne se félicite de sa création. «Les travaux de cette nouvelle chaire de recherche seront complémentaires à ceux d’autres groupes de recherche», explique le Professeur Martin Grosjean, directeur du Centre Oeschger. Le financement de chaires par des tiers est une pratique relativement nouvelle à l’Université de Berne ; elle permet de renforcer la recherche et l’enseignement dans des domaines spécifiques. L’indépendance de la recherche universitaire est garantie. Les résultats de la recherche peuvent être publiés librement. Ils sont la propriété de l’Université de Berne et accessibles au public.

Vingt millions pour des projets de prévention

Leader du marché suisse des assurances choses et détentrice d’un savoir-faire avéré dans ce domaine, la Mobilière a tout intérêt à soutenir les mesures de prévention et la recherche en matière de changement climatique. Dans le domaine de la prévention, son engagement se traduit de plusieurs manières. Après les inondations de 2005, la Mobilière a prélevé 20 millions de francs du fonds d’excédents de la Coopérative pour financer des projets de prévention. Jusqu’à présent, plus 40 projets dans toute la Suisse ont bénéficié de ce soutien financier et d’autres sont à l’examen. En outre, la Mobilière est partenaire exclusif d’Alarme-Météo (www.alarmemeteo.ch), un système d’alerte par SMS proposé par SF Meteo et les Etablissements cantonaux d’assurance immobilière. La Mobilière est un assureur toutes branches qui a son siège à Berne. Son volume de primes s’élève à 3 milliards de francs. En Suisse, un ménage sur trois est assuré auprès de la Mobilière.

Le Groupe Mobilière

En Suisse, un ménage sur trois est assuré à la Mobilière. Au 31 décembre 2017, les recettes de primes totales de l’assureur toutes branches s’élevaient à 3,775 milliards de francs. Pas moins de 79 agences générales entrepreneuriales possédant leur propre service des sinistres offrent des prestations de proximité à désormais plus de 2 millions de clients sur près de 160 sites. La Mobilière Suisse Société d’assurances SA est domiciliée à Berne et la Mobilière Suisse Société d’assurances sur la vie SA, à Nyon. Font en outre partie du Groupe: Mobilière Suisse Asset Management SA, Mobilière Suisse Services SA, Protekta Assurance de protection juridique SA, Protekta Conseils-Risques SA, Mobi24 Call-Service-Center SA et XpertCenter SA, ayant toutes leur siège à Berne, ainsi que Trianon SA, ayant son siège à Renens, et SC, SwissCaution SA, ayant son siège à Bussigny.

La Mobilière emploie plus de 5000 collaborateurs en Suisse et au Liechtenstein et y propose 342 places d’apprentissage. Fondée en 1826 en tant que coopérative, elle est la plus ancienne société d’assurances privée de Suisse et n’a jamais changé de forme juridique.