Bondo: prestations à bien plaire de la Mobilière

Mercredi, 30. Août 2017

La Mobilière prendra en charge les frais domestiques supplémentaires de ses assurés à Bondo. Cette indemnisation à bien plaire concerne, par exemple, les frais d’hébergement hors du domicile.

À Bondo (GR), les habitants ne peuvent toujours pas regagner leur maison, les risques étant encore trop importants. La première priorité actuellement est de déblayer le bassin de rétention du matériel charrié par les deux éboulements.

Pour les personnes évacuées, la question est de savoir si les assurances prendront en charge les frais d’hébergement hors du domicile. Dans la plupart des cas, ces frais ne sont en principe pas couverts puisque l’inventaire du ménage n’a subi aucun dommage.

Mercredi, la Mobilière a cependant décidé de prendre en charge les frais d’hébergement de ses clientes et ses clients, au titre de la couverture des frais domestiques supplémentaires, à concurrence de 20% maximum de la somme d’assurance contractuelle de l’assurance de base inventaire du ménage. Les frais de déménagement de l’inventaire seront également remboursés, dans la mesure où l’accès aux habitations est possible. À Bondo, la Mobilière détient un tiers du marché de l’assurance inventaire du ménage.

«À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Nous nous montrons solidaires», déclare Christophe Schaufelberger, responsable Sinistres de la Mobilière.

La Mobilière s’engage en faveur de la prévention

Si les éboulements qui ont frappé Bondo n’ont pas été plus dévastateurs, c’est grâce au bassin de rétention aménagé sur la Bondasca. Les zones résidentielles du village grison ont ainsi été protégées des inondations et de la coulée torrentielle. À Bondo, la Mobilière a financé les ouvrages de protection à hauteur de 390 000 francs, soit environ la moitié des frais pris en charge par la municipalité. Au total, ces ouvrages ont coûté près de 4,5 millions de francs.

30 millions de francs pour des projets de prévention

Leader de l’assurance choses et détentrice d’un savoir-faire avéré dans ce domaine, la Mobilière a particulièrement intérêt à soutenir des mesures de prévention. Depuis les inondations de 2005, elle a contribué au financement de projets de prévention pour un total de 30 millions de francs prélevés sur le Fonds d’excédents de la Coopérative. À ce jour, la Mobilière a soutenu plus de 100 projets dans toute la Suisse, dont celui de Bondo. D’autres projets sont actuellement à l’étude.