Anna Hilti, gagnante du Prix Mobilière

Jeudi, 12. Juin 2014

Le Prix Mobilière 2014 est décerné à Anna Hilti. Par ses projets d’une grande originalité, où elle redonne vie à des lieux inhabituels, et une approche participative de la création artistique, Anna Hilti a convaincu un jury composé de personnalités connues. Cette artiste de 33 ans, originaire du Liechtenstein, vit à Zurich. Elle se classe devant sept autres nominés.
 

Pour ses projets artistiques, Anna Hilti (*1980 au Liechtenstein) choisit souvent des endroits inhabituels. Par exemple, un ancien salon de coiffure à Schaan (FL), où l’artiste avait rassemblé de vieux vêtements avec lesquels elle a confectionné de nouvelles créations qui ont été ensuite présentées par les habitants du village lors d’un défilé de mode inédit. Ou encore une galerie à Lustenau, en Autriche, pour le projet «All inclusive Body-Soul-Mind-Therapiestudio». L’an dernier, elle a réalisé l’installation «Fanzines (Shifting Identities)», où elle s’interroge sur les contradictions de l’identité.

Des travaux d’Anna Hilti, souvent issus d’une coopération, se dégagent à la fois puissance et subtilité. Par une approche inattendue et sur un mode ludique désarmant, ils constituent une réflexion sur les embûches de la vie. La jeune artiste joue avec brio sur le registre des sentiments et des émotions, qu’elle transcrit dans des œuvres qui, en mode de clin d’œil, possèdent un fort pouvoir réflecteur, sans toutefois jamais tomber dans le cliché bon marché. «Les travaux d’Anna Hilti se caractérisent par leur grande liberté, leur intelligence et leur originalité», commente Dorothea Strauss, présidente du jury et responsable du secteur «Engagements sociétaux et art» à la Mobilière. Anna Hilti reçoit le Prix Mobilière pour l’ensemble de son œuvre.

Plus ancien prix d’encouragement d’une compagnie d’assurances suisse
En décernant le Prix Mobilière, la Mobilière souhaite désormais récompenser en priorité de jeunes artistes et créateurs dont les œuvres, de par les thèmes choisis, s’inscrivent dans une démarche sociétale et contribuent ainsi de façon décisive à une meilleure compréhension de notre époque. C’est dans cet esprit que la Mobilière demande chaque année à sept médiateurs artistiques de proposer une liste de nominés pour le «Prix Mobilière». C’est à partir de cette liste qu’est désigné-e le lauréat ou la lauréate. Créé en 1996, le Prix est doté de 15 000 francs et d’un achat destiné à la collection artistique de la Mobilière.

Artistes nominés en 2014: Pauline BEAUDEMONT (*1983, vit et travaille à Genève), Julian CHARRIÈRE (*1987, vit et travaille à Berlin), Anna HILTI (*1980, vit et travaille à Zurich), Georg KELLER (*1981 vit et travaille à Zurich), Virginie MORILLO (*1982, vit et travaille au Mexique et à Genève), Emanuel ROSSETTI (*1987 vit et travaille à Bâle), SIEPERT/BALTENSBERGER (David Siepert, *1983 et Stefan Baltensberger, *1976, vivent et travaillent à Zurich). Plus d’informations sur les nominés: www.mobikunst.ch/

Le comité de nomination 2014 se compose de: Giovanni Carmine, directeur de la Kunsthalle de St-Gall / Helen Hirsch, directrice du Musée d’art de Thoune / Simon Lamunière, curateur, Genève / Helen Lagger, critique artistique, Berne / Fabrice Stroun, directeur de la Kunsthalle de Berne / Paulina Szczesniak, rédactrice pour la rubrique art dans le Tagesanzeiger Zürich, et Daniel Wiener, ecos, Bâle.

Les membres du jury sont: Daniel Baumann, artiste / Bice Curiger, curatrice / Eva Linhart, curatrice du Musée des arts appliqués de Frankfurt am Main / Patrick Tharin, La Mobilière / Christoph Vögele, directeur du Kunstmusem de Soleure / Bruno Zürcher, La Mobilière, et Dorothea Strauss, présidente du jury, La Mobilière.

Encourager. Collectionner. Exposer. Intégrer. – L’engagement de la Mobilière en faveur de l’art
De par sa tradition mutualiste, la Mobilière est fidèle à des valeurs qu’elle perpétue selon une approche responsable et tournée vers l’avenir. En ce sens, le soutien offert à l’art et à la culture est un élément essentiel de l’engagement sociétal de la Mobilière. Cet engagement se fonde sur la conviction que par leurs œuvres, les acteurs culturels créent un dispositif productif influençant positivement les processus sociétaux, tant en faveur de l’individu qu’en faveur de la communauté. Pour cette raison, la Mobilière collectionne des œuvres d’art, soutient des projets artistiques prometteurs dans toute la Suisse, organise des expositions et intègre des artistes dans ses projets de recherche et ses projets sociétaux.

Les engagements sociétaux de la Mobilière

La Mobilière soutient des projets de recherche à l'Université de Berne, à l'EPF de Zurich et à l'EPF de Lausanne. Elle soutient des projets de recherche et des projets de prévention des dangers naturels dans tout le pays, ouvre de nouveaux espaces de dialogue entre art et société, et aide les entreprises suisses à développer leur capacité d'innovation.

Le Groupe Mobilière

En Suisse, un ménage sur trois est assuré auprès de la Mobilière. Au 31 décembre 2016, les recettes de primes totales de l’assureur toutes branches s’élevaient à 3,630 milliards de francs. Présentes sur quelque 160 sites, 79 agences générales entrepreneuriales possédant leur propre service des sinistres offrent un service de proximité à 1,7 million de clients. La Mobilière Suisse Société d’assurances SA est domiciliée à Berne et la Mobilière Suisse Société d’assurances sur la vie SA à Nyon. Font en outre partie du Groupe: Mobilière Suisse Asset Management SA, Protekta Assurance de protection juridique SA, Protekta Conseils-Risques SA, Mobi24 Call-Service-Center SA et XpertCenter SA, ayant toutes leur siège à Berne, ainsi que Trianon SA, ayant son siège à Renens, et SC, SwissCaution SA, ayant son siège à Bussigny.

La Mobilière emploie en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein, ses marchés domestiques, plus de 4900 collaborateurs et offre 327 places d’apprentissage. Fondée en 1826 en tant que coopérative, elle est la plus ancienne société d’assurances privée de Suisse et n’a jamais changé de forme juridique.