Claudia Binder dirigera la Chaire Mobilière d'écologie urbaine à l'EPFL

Vendredi, 25. Septembre 2015

Le 23.9.2015, le Conseil de l’EPF a nommé Claudia Binder professeure de la Chaire d’écologie urbaine créée à l’automne 2014 à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Claudia R. Binder prendra ses fonctions de professeure de la Chaire d’écologie urbaine à l’EPFL au printemps 2016. Elle était précédemment professeure en relations environnementales et humaines à l’Université Ludwig Maximilian de Munich. Ses approches innovantes dans le domaine de la transformation durable des systèmes urbains et périurbains associent des méthodes de recherche propres aux sciences sociales et environnementales. Les mécanismes de régulation de la relation Homme-Environnement dans les villes y sont analysés, puis évalués dans l'optique de la durabilité. Pour leur régulation, des structures de gouvernance sont élaborées en partenariat avec des acteurs de la pratique.

Claudia R. Binder

Née en 1966, à Montréal (Canada), Claudia Binder a grandi en Colombie et en Suisse. Elle habite aujourd’hui à Zollikon (ZH) et à Saint-Sulpice (VD).

Elle a fait des études de biochimie et obtenu son doctorat en sciences environnementales en 1997 à l’ETH de Zurich.  Après un séjour de deux ans aux États-Unis (Université de Maryland et Banque mondiale), elle a passé son doctorat en 2005 au département des sciences environnementales de l’ETHZ. Viendront ensuite un remplacement à la chaire de sciences naturelles et sociales de l’environnement à l’ETHZ (2005-2006) et un poste de professeure assistante en écologie sociale et industrielle à l’Université de Zurich (2006-2009). En octobre 2009, elle est nommée professeure en cybernétique (science des systèmes) et directrice de l'Institut de cybernétique et de recherche sur l'innovation et le développement durable à l'Université Karl Franzen de Graz en Autriche. De là, elle est appelée en octobre 2011 à l’Université Ludwig Maximilian de Munich pour occuper le poste de professeure en relations humaines-environnementales au département de géographie. Depuis mars 2016, elle dirige la chaire HERUS à l’EPFL.

Les dominantes des recherches de Claudia Binder englobent le développement d'approches interdisciplinaires et transdisciplinaires pour l’analyse et la simulation de transformations urbaines et périurbaines dans le sens de la durabilité, avec en axe principal : la gestion des ressources, l’intégration de modèles environnementaux et décisionnaires pour analyser la dynamique et les retombées des activités humaines sur l’environnement ainsi que leurs mécanismes de régulation, et le développement de méthodes intégratives pour l’évaluation de la durabilité.

Au sein de la chaire nouvellement créée, elle se consacrera à la question de la transformation durable des systèmes urbains. Les questions suivantes y seront de premier plan: Comment une transformation pourrait-elle être guidée dans le sens de la durabilité? Comment utiliser les ressources de la ville dans ce contexte?  Comment réduire les effets secondaires négatifs? Et encore:  quels mécanismes de régulation, quelles valeurs, quels comportements cette démarche impliquerait-elle au niveau sociétal, institutionnel et individuel?

Ajouter un commentaire