Les hackathons, des défis bienvenus

Depuis 2015, Naresh Arjunan, 37 ans, travaille dans le secteur TI de la Mobilière à Berne en tant que développeur. Après avoir obtenu un bachelor en Inde, il a suivi des études de master en Allemagne.

Naresh se sent parfaitement à l’aise dans les environnements systèmes modernes de la Mobilière et le développement agile de logiciels lui convient en tous points. «J’aime mettre en œuvre mes idées dans le développement de produits et de composants, cela me permet de laisser ma créativité s’exprimer.» De même, il apprécie l’infrastructure performante et l’agilité du secteur TI de la Mobilière. Le développeur est toujours à la recherche de nouvelles technologies à tester, raison pour laquelle il participe régulièrement à des hackathons. Il se rend depuis trois ans aux CDAYS, sponsorisés par la Mobilière, et était présent au Hack Zurich en 2016 et 2017. De plus, cette année, il a participé avec succès au YB Hackathon qui s’est déroulé récemment. En seulement 24 heures, son équipe et lui ont élaboré une banque de connaissances historiques qui fournit des informations utiles aux journalistes sportifs assurant un suivi des matchs en direct, ce qui leur a valu de remporter la compétition. 

«Les possibilités de télétravail et d’auto-organisation me sont très utiles. Elles me permettent de concilier mon travail, ma vie de famille et mes loisirs de manière optimale.» Ce golfeur passionné profite souvent de son temps libre pour jouer sur le terrain du Moossee à Münchenbuchsee.