Amis dans la vie, adversaires sur le terrain

La Supercup de unihockey 2016 était aussi un duel entre Kaspar Schmocker (Floorball Köniz) et Luca Graf (GC Unihockey), qui sont pourtant les meilleurs amis du monde. 

Kaspar Schmocker, 28 ans, capitaine du Floorball Köniz, est au comble de la tension: le score est de 8 partout dans les prolongations. «Heh!» crie Luca Graf, 25 ans, défenseur du GC Unihockey. La saison dernière, il jouait encore à Köniz. 
Il intercepte la balle et dégage en criant. Dans la Saalsporthalle de Zurich, les applaudisseurs Mobilière claquent à qui mieux mieux, agités par des supporters scandant «GC! GC!» Penchés sur la barrière bordant le terrain, des enfants en maillot rouge encouragent leurs idoles. 

Une aventure partagée en première ligue suédoise de unihockey a soudé l’amitié des deux joueurs, qui se réjouissaient de s’affronter en Supercup. Ils se décrivent l’un l’autre comme drôles et sympathiques, sauf sur le terrain, où ils sont sans pitié. Ces défenseurs d’exception luttent avec la même passion et le même engagement pour la victoire. 

Au début de la saison, après plusieurs années au Floorball Köniz, Luca Graf est passé au GC Unihockey. Son nouveau club apprécie cet étudiant en sciences du sport comme un joueur créatif et fort dans les duels. Bien que défenseur, il pratique un jeu offensif qui vaut son pesant de points. 

Le capitaine du Floorball Köniz loue quant à lui l’efficacité et la régularité de son équipe. Ancien joueur de l’équipe nationale, il est l’inventeur d’un appareil d’entraînement qui connaît un beau succès: des équipes de football comme le FC Bâle et Manchester City s’en servent.

Peu après le début des prolongations, Kaspar Schmocker marque le but décisif. Ce 3 septembre 2016, Floorball Köniz emporte la Supercup. Au terme de la partie, les supporters enthousiastes assaillent Kaspar Schmocker et Luca Graf: chacun veut son autographe et son selfie. Le unihockey fait partie des sports d’équipe les plus rapides qui soient, et la communauté des joueurs et des supporters croît avec pratiquement la même rapidité.

Texte: Leilah Ruppen
Photo: Iris Stutz und Markus Ulmer

Luca Graf

Kaspar Schmocker