Une femme fait du yoga sur une terrasse.
Guide

Ce qui fait notre force

Les contacts sociaux contribuent au bonheur: discuter avec la voisine, prendre une pause avec ses collègues... Nous vous proposons quelques conseils.

Faites-vous partie de ces gens qui, même sous pression, restent optimistes et travaillent en gardant leur objectif en tête? Ces individus sur qui les attaques personnelles ne font que glisser? Dans le langage scientifique, la résilience est définie comme cette capacité à considérer les crises et les revers comme une opportunité de développement.

Agir au lieu de réagir

Différents facteurs permettent d’exprimer cette force intérieure: les personnes dotées d’une résistance psychique élevée font preuve d’une meilleure gestion de leurs émotions et de leurs impulsions. Elles savent aussi affronter les situations désagréables, adoptent des perspectives différentes et se mettent à la place de leur prochain pour mieux appréhender et résoudre les problèmes. Bref, elles prennent la vie en main et ne se réfugient pas dans le rôle de la victime.

Renforcer la capacité de résistance intérieure

Pour surmonter les crises et mieux maîtriser les situations compliquées, nous avons besoin de notre capacité de résistance intérieure, également appelée résilience. La bonne nouvelle? C’est une faculté qui se travaille. En matière de facteurs de résilience, l’une des ressources les plus efficaces pour gérer les crises, c’est le soutien social, car notre environnement social est à même de rendre ces situations critiques plus supportables.

Voici six conseils de Bianca Della Giacoma, spécialiste Gestion de la santé en entreprise, pour vous aider à renforcer vos relations sociales et à préserver votre capacité de résistance:

basic_checklist

Conseils

6 conseils pour renforcer la résilience:

1. Accepter l’aide d’autrui

personne n’est obligé de résoudre ses problèmes tout seul. Accepter le soutien des autres, c’est aussi leur donner la possibilité d’offrir leur aide: en effet, donner et recevoir sont les deux principes de base du comportement humain.

2. Être à l’écoute

il n’est pas toujours nécessaire d’apporter une solution, il suffit parfois juste de savoir écouter. C’est une attitude qui favorise l’estime mutuelle tout en instaurant un climat de confiance et en renforçant la relation à la personne.

3. Bavarder avec la voisine

les recherches sur le bonheur montrent qu’un brin de causette avec la voisine ou le caissier est plus précieux qu’on ne le croit. Ce genre de relation «insignifiante» est essentielle pour le bien-être psychique.

4. Téléphoner pendant huit minutes

il arrive que nous pensions tout d’un coup à une personne que nous n’avons pas contactée depuis longtemps. Pourquoi ne pas l’appeler? Peut-être même que votre coup de fil tombera pile au moment où cette personne en a le plus besoin.

5. Exprimer sa gratitude, par écrit

les gens les plus heureux prennent le temps de valoriser les personnes qu’ils apprécient. Pensez à une personne qui est importante pour vous. Qu’est-ce que vous appréciez chez elle? Écrivez-le et envoyez-lui ce message.

6. Ne pas zapper la pause café

vous n’aimez pas le café? Prenez un chocolat chaud ou un thé froid! Mais avec d’autres personnes. Une pause café avec les collègues renforce la cohésion de l’équipe et favorise les échanges.

Auteur: 

Bianca Della Giacoma 
Spécialiste Gestion de la santé en entreprise, XpertCenter, Berne

Portrait de Bianca della Giacoma