Etes-vous prêt-e pour votre retraite?

Les vieux jours sans problèmes financiers

Presque tous ceux qui approchent de la retraite se réjouissent d’avoir enfin plus de temps pour leurs loisirs. Occupez-vous à temps de votre avenir financier afin de pouvoir profiter pleinement de cette période, sans devoir vous soucier de l’argent.

En Suisse, la prévoyance est basée sur trois piliers:

  • Le premier pilier assure le minimum vital avec l’AVS et l’AI.
  • Le deuxième pilier, la prévoyance professionnelle (LPP), couvre les employés.
  • Le troisième pilier est constitué par la prévoyance privée volontaire. Celle-ci complète les prestations des premier et deuxième piliers. Elle permet aux retraités de maintenir leur niveau de vie habituel.

Avant et après la retraite

Si vous souhaitez recevoir à temps le versement de la première rente, vous devez contacter votre caisse de compensation AVS trois à quatre mois avant la retraite. Si vous continuez à travailler alors que vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite, vous devez encore payer les cotisations AVS et AI au cas où vous gagnez plus de 1400 francs par mois. De plus, vous avez le droit de faire des versements sur le pilier 3a respectivement jusqu’à 69 ans pour les femmes et 70 ans pour les hommes, que vous pouvez déduire de votre revenu imposable.

Question importante: retraite ou capital?

Vous pouvez évaluer approximativement combien d’argent vous recevrez pour votre retraite cinq ans avant votre départ à la retraite. C’est aussi le moment de se demander si vous voulez obtenir votre avoir de la caisse de pension (deuxième pilier) comme rente régulière, comme versement unique d’un capital ou comme mélange des deux. Afin de pouvoir évaluer votre situation financière après la retraite de manière réaliste, vous devez tenir compte de nombreux facteurs, notamment:

  • des assurances sociales,
  • des placements de capitaux,
  • des questions fiscales et juridiques,
  • de votre budget personnel.

La prévoyance est complexe. C’est pourquoi nous vous recommandons d’en parler avec votre conseiller en assurance ou prévoyance. Il vous présentera vos perspectives et vous expliquera comment vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux.