Séjour linguistique: une belle aventure!

Organisation et préparation: les principales étapes

Qu’il se fasse au cours d’une année sabbatique, après le bac ou pendant un congé non payé, un séjour linguistique est une expérience enrichissante. Car, loin de se résumer à l’apprentissage ou à l’approfondissement d’une langue, il permet de se familiariser de mille manières à la culture du pays d’accueil. Mais comment se préparer au mieux? De quoi faut-il tenir compte dans la phase d’organisation?

Vous êtes jeune et vous souhaitez sortir de votre quotidien? Votre entourage vous encouragera plutôt à faire des expériences qui vous seront utiles par la suite. Le séjour linguistique est une bonne solution. À vous de voir si vous souhaitez l’organiser vous-même ou passer par un prestataire comme Boa Lingua ou EF

Les bases du processus de planification 

Commencez par choisir la forme, la durée et la destination de votre séjour: 

Quelle forme de séjour linguistique choisir?  

Vous pouvez voyager dans un pays et y fréquenter une école de langues. Vous pouvez aussi vous engager comme au pair: cette possibilité vous épargne les frais de nourriture et de logement et vous permet d’appliquer vos connaissances linguistiques au quotidien. Elle vous lie cependant à un «employeur» et implique que vous travailliez à côté des cours de langue. Les engagements au pair durent en général de 12 à 24 mois. 

Quel est le bon moment pour un séjour linguistique? 

Peut-être que vous souhaitez valoriser une période de transition. Ou peut-être que vous libérez du temps exprès pour accomplir un séjour linguistique: le moment et la durée à votre disposition dépendent de votre situation. Pensez aussi à tenir compte des conditions climatiques qui règnent dans le ou les pays de destination, en particulier outre-mer, pour savoir quand ont lieu l’été et l’hiver, la saison sèche et la mousson. 

Combien de temps faut-il partir? 

Les prestataires recommandent des séjours linguistiques de trois mois au minimum. C’est pertinent, en particulier si c’est votre premier contact avec la langue. Si vous la parlez déjà, le séjour peut être plus court. 

Quelle langue est-ce que je souhaite apprendre et où est-ce qu’on la parle? 

Certaines langues sont parlées dans plusieurs pays, ce qui peut compliquer votre choix. Les langues privilégiées pour les séjours linguistiques sont notamment l’anglais et l’espagnol. C’est dans les métropoles que vous trouverez la plus grande offre d’écoles de langues, sachant toutefois que la vie y est plus chère qu’à la campagne. 

Quel budget faut-il prévoir? 

Un séjour linguistique n’est pas bon marché. Il est donc important que vous connaissiez votre budget. Plus vous réserverez votre séjour à l’avance, mieux vous vous en sortirez. Évidemment, plus votre budget est important, plus vous pourrez enrichir votre séjour d’excursions et d’activités annexes. ESL vous donne quelques astuces pour économiser sur votre prochain séjour linguistique.  

Combien de temps est-ce que je veux passer aux cours de langue? 

Le choix de votre cours dépend de votre objectif. Les cours standard sont limités à 1520 périodes par semaine, ce qui vous laisse du temps pour des activités culturelles. Vous pouvez aussi opter pour un cours intensif de 2030 périodes par semaine. Les écoles de langues proposent de nombreuses possibilités qui vont au-delà de la réalisation de vos ambitions linguistiques, notamment des offres de loisirs diverses et variées. 

Où est-ce que je souhaite loger pendant mon séjour linguistique? 

Si vous faites un tel séjour, c’est aussi pour mettre vos connaissances linguistiques en pratique tous les jours. Il est donc judicieux de vous créer un environnement social sur place, par exemple en logeant dans une famille d’accueil ou dans une résidence pour étudiants. Vous n’aurez alors pas d’autre choix que de vous intégrer. Si vous souhaitez plus de calme et de vie privée, vous pouvez aussi louer une chambre ou un appartement

Bien s’assurer durant le séjour linguistique 

Une fois cette première étape réglée, il s’agit de vous poser la question des assurances dont vous aurez besoin pour que votre séjour linguistique se passe au mieux. 

Ai-je besoin d’une assurance voyages? 

Absolument! D’ailleurs, les prestataires de séjours linguistiques proposent aussi une assurance voyages, que vous pouvez souscrire lors de la réservation. L’assurance voyages de la Mobilière comprend quant à elle une couverture complète en cas d’annulation, de situation d’urgence, de perte de bagages et autres désagréments pouvant survenir lors du voyage ou au cours du séjour. 

Que couvre ma RC privée durant mon séjour linguistique? 

Vous devez avoir votre propre assurance responsabilité civile privée si vous avez atteint la majorité et que vous exercez une activité lucrative. Avant cela, les dommages sont couverts par la RC privée de vos parents si vous vivez encore chez eux. Une RC privée vous évite des frais élevés si vous endommagez involontairement quelque chose qui ne vous appartient pas à l’étranger. 

Est-ce que je peux utiliser la voiture de ma famille d’accueil ou celle d’un ami? 

Si vous empruntez une voiture de temps à autre, pas de problème: votre assurance RC privée couvre l’utilisation occasionnelle de véhicules à moteur de tiers (jusqu’à 35 jours par année civile). Mais si vous prenez la voiture tous les jours pour aller aux cours, son détenteur doit avoir souscrit une assurance pour des tiers. 

Comment me prémunir contre des frais élevés en cas de maladie ou d’accident en Europe? 

Si vous gardez votre domicile en Suisse durant votre séjour linguistique, l’assurance obligatoire via la caisse-maladie reste valable. Les frais en cas d’urgence médicale (médicaments, médecin, hôpital) sont ainsi couverts. 

Dans ce contexte, la carte européenne d’assurance maladie vous facilite la vie car, suivant les cas, elle vous permet de décompter via votre caisse-maladie les frais médicaux contractés en Europe. Sinon vous devrez, au pire, régler la facture sur place. Une assurance complémentaire en Europe n’est pas nécessaire si vous vous faites traiter dans un service public de santé

Ai-je besoin d’une assurance complémentaire pour les urgences médicales outre-mer? 

Outre-mer, la situation est plus compliquée: aux États-Unis, en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande et au Japon, les urgences médicales coûtent très cher. En Afrique et en Amérique latine, nombreux sont les voyageurs qui recourent à des hôpitaux privés, où les soins sont plus proches des standards suisses que dans les institutions publiques. Une assurance complémentaire est donc recommandée en cas de séjour linguistique outremer: vous pouvez la conclure auprès de votre caisse-maladie pour une durée limitée, sachant qu’elle devrait couvrir l’intégralité de votre séjour. 

Si vous faites un séjour linguistique pendant un congé non payé, les accidents sont couverts par votre employeur durant le premier mois. Pour un séjour plus long, vous pouvez souscrire une assurance par convention auprès de l’assureur-accidents de votre employeur pour six mois supplémentaires. Cette assurance coûte environ 40 francs par mois et couvre les accidents dans le monde entier

Avons-nous oublié quelque chose? Avez-vous besoin d’autres informations relatives aux assurances? Faites-nous signe