Rouler à moto l’esprit tranquille

Voyage à moto: ce que vous pouvez et devez faire

Les beaux jours arrivent et la saison de la moto peut commencer. Le bitume vous appelle et vous offre une formidable sensation de liberté. Mais il y a des règles à respecter. C’est la clé de votre sécurité et de celle de vos passagers. 

Vous pouvez enfin sortir votre moto du garage! Vous connaissez bien sûr les risques de la conduite à moto, mais n’avez pas forcément envie d’y penser. C’est pourquoi vous trouverez rassemblés ici les principaux conseils à suivre pour tailler la route sans souci.

L’essentiel en bref

  • Vous devez en tout temps rester maître de votre véhicule.
  • Veillez à être bien visible sur la route.
  • Roulez avec les phares allumés.
  • Le casque est obligatoire pour vous et votre passager.
  • Respectez les règles de circulation.
  • Empruntez les bandes cyclables uniquement si celles-ci sont délimitées par un marquage au sol en pointillé et que vous ne gênez pas les cyclistes.
  • Vous pouvez uniquement effectuer des dépassements par la gauche.

Adaptez votre conduite et misez sur le bon équipement

À la différence des automobilistes, vous n’avez pas de carrosserie métallique pour vous protéger. Il vous faut donc adapter votre conduite et ne pas lésiner sur les équipements. Choisissez un équipement agréable à porter qui vous garantit la meilleure protection possible et un bon confort thermique.

Obligatoire

  • Le port du casque est obligatoire. Un casque intégral offre une protection complète pour votre visage et notamment votre menton. Un bon casque doit être conforme à la norme ECE 22-05. Idéalement, il est aussi doté d’une visière qui peut être relevée ou rabattue à la main.

Facultatif

  • Une protection cervicale vous permettra de réduire le risque de fractures cervicales.
  • Vous bénéficierez d’une protection optimale avec un airbag intégré et une protection dorsale glissée sous votre blouson ou votre combinaison de moto.
  • Des habits de moto réfléchissants ou de couleur claire vous aideront à être bien visible sur la route.
  • Des bottes de moto renforcées protégeront vos pieds contre les blessures.
  • Gestes réflexes en cas de chute: des gants renforcés protègeront vos mains si vous deviez chuter.

Virée moto à deux

Certes, rouler à deux, c’est plus sympa. Mais il vous faut aussi penser à la sécurité de votre passager. Celui-ci doit être en mesure d’utiliser les marchepieds ou les repose-pieds. Un enfant âgé de moins de sept ans peut uniquement voyager à moto dans un siège d’enfant admis par l’autorité d’immatriculation. Ne peuvent prendre place dans un side-car qu’autant de personnes qu’il y a de places autorisées.

Même si la personne qui vous accompagne fait rarement de la moto avec vous, elle doit porter une tenue de moto complète et adaptée. Le port du casque est notamment essentiel. Porter un casque «prêté» protège efficacement contre les amendes mais pas contre les blessures.

Adaptez votre conduite quand vous roulez avec un passager. N’oubliez pas que sur une moto, conducteur et passager ne doivent faire qu’un. Sous peine de chute, ils doivent se pencher en même temps et du même côté dans les virages. 

Dans les embouteillages

Se retrouver coincé dans un bouchon n’a rien d’agréable. L’été, supporter la chaleur écrasante dans une combinaison de moto est vite une torture. Pour autant, vous devez conserver votre place dans la colonne de véhicules. En cas de reprise de la circulation, vous pourrez quitter votre voie uniquement pour effectuer un dépassement sans danger.

Vous devez garder en tout temps le contrôle de votre véhicule, aussi bien en cas de freinage d’urgence que lorsque vous roulez au pas. Prévoyez des réserves, en cas d’incident sur la route. Si vous manquez d’entraînement, n’hésitez pas à suivre un stage de sécurité routière.

Dans l’idéal, renoncez à toute consommation d’alcool quand vous roulez à moto. En cas de conduite en état d’ébriété, vous seriez passible d’une amende. Vous risqueriez également une peine privative de liberté pouvant aller jusqu’à trois ans et un retrait de permis. Enfin, rappelons que pour les nouveaux conducteurs, l’alcool est à éviter absolument. 

Informations complémentaires