mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

""
""

Conseils d’entretien pour votre compagnon à deux-roues

Vous avez roulé dans une flaque de boue? Maintenant, votre cycle grince à chaque tour de roue et son cadre est incrusté de terre séchée. Bien nettoyer et entretenir votre vélo, c’est tout bénéfice: vous êtes en sécurité, votre deux-roues conserve sa valeur et vous profitez pleinement de chaque course.

Bien nettoyer son vélo

Un vélo moderne se compose de plus de 2000 pièces détachées. Chacune d’elles doit être parfaitement ajustée pour que l’ensemble du mécanisme fonctionne à la perfection. Et chacune de ces parties exige un nettoyage et un entretien spécifiques. Vous trouverez ici quelques conseils pour nettoyer votre vélo régulièrement sans devoir le démonter complètement. Cela dit, nous vous recommandons de confier votre fidèle destrier à un professionnel une fois par année pour un nettoyage de fond et un contrôle de sécurité minutieux.

Avant de commencer

  • Emplacement: trouvez un endroit approprié et placez votre vélo de manière à ce qu’il soit stable.
  • Premier rinçage à l’eau: utilisez un tuyau d’arrosage pour ôter le gros de la saleté du cadre. Placez-vous à une distance suffisante pour ne pas endommager la transmission (chaîne, cassette, plateaux), qui est sensible.

Au fait: très prisé dans notre pays, le vélo est souvent l’un des objets les plus coûteux des ménages suisses. Avez-vous déjà pensé à assurer votre cher compagnon à deux-roues?

Calculateur de primes pour l’assurance casco vélo

Nettoyage du système de transmission

Une transmission propre facilite le pédalage et prolonge la durée de vie de votre vélo. Pour la nettoyer, on utilise en général un produit détergent. Veillez à protéger le sol (avec du carton par exemple).

  • Chaîne: vaporisez du détergent à chaîne. Ôtez ensuite la saleté à l’aide d’un chiffon non pelucheux. Rincez la chaîne à l’eau puis essuyez-la immédiatement. Ensuite, lubrifiez-la en faisant tomber une goutte d’huile dans chaque maillon. Attention à ne pas graisser le dispositif de freinage, cela risquerait d’en limiter le fonctionnement.
  • Attention: la chaîne est composée d’une multitude de pièces mobiles. Alors allez-y en douceur. Vérifiez aussi la tension de la chaîne et son ajustement sur la cassette.

Le saviez-vous?

Si vous roulez surtout sur des routes goudronnées, vous devriez nettoyer la chaîne de votre vélo tous les 250 à 300 kilomètres environ, et tous les 120 à 150 kilomètres si vous privilégiez le tout-terrain.

  • Cassette et plateaux: vous avez nettoyé la chaîne, mais la cassette est sale? Alors cela n’a servi à rien. La cassette est montée sur la roue arrière et les plateaux, sous le cadre, au niveau des pédales. Elle est composée de plusieurs roues dentées (pignons) sur lesquelles passe la chaîne. Vaporisez un peu de détergent à chaîne ou de dégraissant sur la cassette et laissez le produit agir. N’oubliez pas les interstices des pignons: nettoyez-les avec un chiffon jusqu’à ce qu’ils soient propres.
  • Passez aussi les plateaux au chiffon imbibé de produit nettoyant.

Calculateur de primes pour l’assurance casco vélo

Nettoyage des pneus et des jantes

  • Jantes: le plus gros de la saleté peut être rincé à l’eau. Nettoyez le moyeu à l’eau – le moyeu est la pièce centrale de la roue qui relie celle-ci au cadre du vélo. Attention à ce qu’il n’y ait pas de cailloux coincés entre les rayons. Passez un nettoyant pour jantes sur vos jantes pour qu’elles brillent comme au premier jour. N’utilisez pas d’éponge abrasive. Essuyez les jantes avec un chiffon de polissage.
  • Pneus: grattez le plus gros de la saleté à l’aide d’une brosse, puis rincez à l’eau et, si nécessaire, avec un peu de produit détergent. Si vos pneus ont un profil étroit, vous pouvez utiliser une vieille brosse à dents pour déloger les impuretés. Essuyez les pneus et vérifiez-en la pression.

Nettoyage et contrôle des freins

Vos freins ne fonctionnent pas bien? Alors oubliez la sortie à vélo! Vérifiez régulièrement le bon fonctionnement de vos freins. Il existe différents types de freins: hydrauliques ou mécaniques, à tambours, à disque, à rétropédalage, à mâchoires (sur jante)... Chaque prestataire propose des dispositifs de freinage et des dérailleurs différents. Les freins à mâchoires (freins sur jante) sont très répandus. Si le vélo grince, c’est peut-être à cause d’une accumulation de graisse ou de saleté sur les patins, c’est-à-dire les parties en caoutchouc qui viennent se refermer sur les jantes lorsqu’on actionne les freins. Voici comment bien les entretenir:

  • Nettoyez les patins à l’eau et au détergent, puis essuyez-les soigneusement. Veillez à ôter les éventuels résidus d’huile ou de détergent sur les jantes ou les patins afin que le freinage ne soit pas entravé.
  • Après le nettoyage, vérifiez le fonctionnement des freins. Les patins en particulier s’usent avec le temps et perdent en efficacité. Il faut donc en contrôler régulièrement le profil et vérifier qu’ils présentent une usure uniforme. En cas d’usure asymétrique, il faut les remplacer.

Vérifiez également l’état des autres composantes du système de freinage:

  • Les leviers de freins – les poignées que vous pressez pour freiner – sont-ils stables et bien fixés?
  • Le câble Bowden – le câble qui relie la poignée à l’étrier de frein – est-il intact, c’est-à-dire exempt de fissures ou de cassures? La connexion entre les pôles de l’étrier de frein est-elle parfaitement intacte? Un câble Bowden endommagé peut se rompre et rendre le freinage impossible.

Le saviez-vous?

Lorsque vous roulez à vélo en hiver, le câble Bowden peut geler, suivant sa longueur, ce qui empêche les freins de fonctionner. Il est donc utile de chauffer le câble, parfois simplement en exposant le vélo au soleil.

Testez les freins de votre vélo dans un lieu sans circulation. Vous avez des doutes quant au fonctionnement de vos freins? Alors rendez-vous sans tarder chez votre mécanicien sur vélo. (Et qu’on ne vous y prenne pas à vous y rendre à vélo!)

À quoi reconnaît-on que vous êtes un-e cycliste averti-e?

Votre vélo est nettoyé, graissé et en parfait état de fonctionnement. Mais ce n’est pas tout. Comme vous le savez, il vous faut aussi:

Bonne route!