mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

""
""

Conduire en toute sécurité, même dans le brouillard

En cas de brouillard et de mauvaise visibilité, le risque d’accident augmente sensiblement. Découvrez comment y voir clair même en cas de mauvaises conditions de visibilité.

Vous avez beau être un excellent conducteur, il y a certains éléments sur lesquels vous n’avez aucune influence. Par exemple, les conditions de visibilité en cas de brouillard. Que faire si vous vous retrouvez brusquement en plein brouillard alors que vous conduisez? Votre éclairage et le respect des distances seront déterminants.

Les bons feux en toute situation

De nos jours, nombreuses sont les voitures dotées de capteurs qui adaptent automatiquement les feux aux conditions du moment, mais souvent avec un temps de retard. En cas de brouillard et de mauvaise visibilité, les conséquences peuvent être fatales. Il faut donc vous montrer proactif et adapter vos feux manuellement à la visibilité. Vous pouvez vous entraîner à régler vos feux lorsque votre véhicule est à l’arrêt pour gagner en assurance.

Mais quels feux enclencher selon la situation?

Feux diurnes

Même lorsque les conditions sont bonnes en pleine journée, vous devez enclencher pour le moins vos feux de circulation diurnes. Seuls les phares avant seront alors allumés. Pendant la nuit ou lorsque les conditions se détériorent (pluie, neige, brouillard, etc.), les feux diurnes ne suffisent pas.

Feux de croisement

Si vous enclenchez les feux de croisement, tous les phares de la voiture s’allument, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Même si les feux de croisement ne sont pas obligatoires lorsque les conditions météo sont bonnes pendant la journée, nous vous recommandons de toujours les allumer.

Feux de brouillard

Vous devez avoir allumé vos feux de croisement pour pouvoir enclencher les phares antibrouillard. Utilisez ces derniers si la visibilité ne dépasse pas 150 m.

Feu de brouillard arrière

En raison de l’intensité de sa lumière, le feu de brouillard arrière peut se révéler particulièrement éblouissant pour l’automobiliste qui roule derrière vous. Ne l’enclenchez que si la visibilité ne dépasse pas 50 m, c’est-à-dire en cas de brouillard très épais.

Feux de route

Ces feux sont conçus pour éclairer les zones étendues et mal éclairées pendant la nuit. Ne les allumez pas en cas de brouillard: en effet, les fines gouttelettes d’eau qui composent le brouillard reflètent la lumière des phares, ce qui va réduire la visibilité.

De manière générale, pensez à vérifier que tous vos feux sont en état de fonctionnement avant de démarrer.

Adapter la vitesse et rester à bonne distance

Outre le choix de l’éclairage adéquat, adaptez votre vitesse aux conditions météo quand vous roulez dans le brouillard. Si les températures sont basses, n’oubliez pas que le risque de verglas augmente en raison de l’humidité élevée liée au brouillard. En cas de brouillard épais, adaptez votre vitesse et respectez les distances afin de toujours être en mesure de réagir à temps.