Assurance vélo – ce que vous devez savoir

Ce qui est couvert par l’assurance RC privée et ce dont vous avez besoin en complément

Tout le monde roule à vélo. D’accord, pas tout le monde, mais les cyclistes sont de plus en plus nombreux, en ville comme à la campagne. Parce que c’est économique, bon pour la santé et pour l’environnement. Quelle que soient vos raisons: l’important est de rouler prudemment et de vous assurer correctement contre les trois risques les plus fréquents.

Depuis 2012, vous n’avez plus besoin de vignette pour les vélos et vélos électriques qui ne dépassent pas 25 km/h. Les risques qui étaient couverts par la vignette sont désormais pris en charge par l’assurance responsabilité civile privée. Chez la Mobilière, toutes les prestations de la vignette sont déjà inclues dans la couverture de base de la responsabilité civile privée.

Une assurance complémentaire utile

Les vols de vélos sont de plus en plus fréquents en ville et à la campagne. Il est possible de couvrir le vol de vélo avec une assurance en complément de l’assurance inventaire du ménage. Chez la Mobilière, le supplément «vol hors du domicile» permet même d’assurer tous les vélos et vélos électriques de toutes les personnes vivant dans un même ménage. Toutefois uniquement jusqu’au montant assuré. Pour cette raison, il est important de vérifier la couverture. Surtout si votre vélo vous a coûté cher.

L’assistance vélo pour les cyclistes

Si vous avez acheté un vélo particulièrement cher, une assurance des objets de valeurs pourrait être utile. Elle n’est conclue que pour un objet défini et couvre tous les dommages, y compris le vol. En outre, vous pouvez compléter l’assurance des objets de valeur avec des prestations supplémentaires, notamment l’assistance vélo qui vous vient en aide 24 heures sur 24. Par exemple quand votre vélo n’est plus en état de route et qu’il faut le ramener à la maison, ou si vous avez besoin d’un dépannage.