Que révèle le score de mon style de conduite?

Le score de votre style de conduite ou du style de conduite de l’utilisateur de votre véhicule correspond à la somme de toutes les évaluations individuelles (type de route, heure, vitesse, accélération) et sert de base au calcul de votre rabais.

L’évaluation s’effectue sur une échelle de 1 à 5, 5 étant la meilleure évaluation.

Les facteurs route et heure représentent chacun 20% du score, tandis que la vitesse et l’accélération entrent chacun pour 30% dans le calcul du score.

Type de route - Que mesure-t-on avec ce score intermédiaire?

On évalue ici où vous roulez: sur l’autoroute, une route principale ou dans une localité. Les autoroutes présentent par exemple le risque d’accident le plus faible. La position GPS permet de déterminer sur quel type de route vous circulez à un moment précis.

Concernant les différentes valeurs, qu’est-ce qui est important pour une bonne évaluation?

Le risque statistique d’accident varie en fonction du type de route. Cela se reflète dans cette évaluation individuelle. La conduite sur les autoroutes et les routes secondaires peu fréquentées obtient de très bons résultats statistiques, alors que la conduite sur des routes nationales en dehors des localités génère des valeurs très mauvaises.

Heure - Que mesure-t-on avec ce score intermédiaire?

Le trajet que vous avez parcouru est saisi en fonction de l’heure et du jour de la semaine, puis comparé avec les heures qui, selon les statistiques, ont une fréquence d’accidents plus élevée. Ainsi, les trajets de nuit le samedi (=sorties en discothèques) ou ceux effectués durant les heures de pointe comportent statistiquement un risque d’accident accru.

Concernant les différentes valeurs, qu’est-ce qui est important pour une bonne évaluation?

Le risque statistique d’accident varie en fonction de l’heure et du jour de la semaine. Cela se reflète dans cette évaluation individuelle. Les trajets effectués le matin, le soir ou la nuit durant la semaine, les samedis et les dimanches durant la journée ainsi que les dimanches et les jours fériés obtiennent de très bons résultats dans les statistiques. Par contre, les résultats sont très mauvais pour les trajets effectués durant les heures de pointe de l’après-midi (du lundi au jeudi, de 17 h à 18 h; les heures de pointe se répartissent sur une plus longue période le vendredi et comportent donc moins de risque) ainsi que durant les nuits des vendredi, samedi, dimanche et des jours fériés. Seuls les jours fériés à l’échelle nationale sont pris en compte lors du calcul.

Vitesse - Que mesure-t-on avec ce score intermédiaire?

Outre les données de géolocalisation, le capteur GPS de la prise Smartdrive de la Mobilière indique également la vitesse du véhicule. La vitesse est comparée avec les vitesses maximales ou de référence mises à jour régulièrement pour votre position actuelle.

Concernant les différentes valeurs, qu’est-ce qui est important pour une bonne évaluation?

Une vitesse adaptée respectant les vitesses maximales et de référence autorisées est ici déterminante. En cas de dépassement d’une marge de tolérance définie, la conduite à une vitesse supérieure à la vitesse maximale ou de référence autorisée entraîne des déductions dans l’évaluation. Les dépassements de vitesse très importants sont davantage pris en compte que les petits excès de vitesse. Pour les autoroutes sans limitation de vitesse, la vitesse de référence de 120 km/h (plus une marge de tolérance) est considérée comme adaptée. Lors de l’évaluation de la vitesse, seuls les dépassements de vitesse sont pris en compte (et pénalisés par des déductions). Le fait de respecter les vitesses maximales ou de référence n’a toutefois aucune influence positive sur l’évaluation.

Accélération - Que mesure-t-on avec ce score intermédiaire?

Plus vous accélérez ou freinez de manière brusque et appuyée, plus votre style de conduite est jugé à risque. Cette évaluation s’effectue sur la base des données transmises par le capteur d’accélération.

Concernant les différentes valeurs, qu’est-ce qui est important pour une bonne évaluation?

Une conduite proactive évitant toute manœuvre brusque d’accélération, de freinage ou de braquage est ici déterminante. Cela signifie p. ex. que vous devez accélérer en douceur lors du démarrage, laisser la voiture ralentir à l’approche d’un feu rouge et prendre les virages sans accélération brutale. Vous devriez bien entendu réagir de manière appropriée en cas de danger, p. ex. lors d’un freinage d’urgence. Certains écarts «importants», p. ex. lors d’un freinage d’urgence effectué pour éviter un accident, n’ont pas d’influence négative sur l’évaluation du style de conduite.