De quoi faut-il tenir compte lors de l’annonce d’un cas de prestations?

Une gestion et un suivi des cas de prestations appropriés et rapides sont les meilleurs garants d’une réinsertion professionnelle de l’assuré. À cet effet, il est indispensable d’annoncer le cas dans un délai de 90 jours en fournissant, outre les données concernant l’assuré, des indications exactes et complètes sur les causes ainsi que sur la couverture d’assurance et la situation professionnelle de la personne concernée. Vous trouverez une vue d’ensemble des principales informations à fournir et des listes de contrôle ici: «Que faire en cas de prestation?»

Réduction des primes grâce à des délais d’annonce plus courts

Les modalités et le calendrier du suivi d’un cas de prestations varient en fonction de la situation de l’assuré. Dans tous les cas, cependant, la Mobilière a besoin des données mentionnées ci-dessus ainsi que d’une procuration signée de l’assuré pour pouvoir garantir un traitement optimal du dossier et, par là même, accroître les chances de réinsertion professionnelle. Toutes les parties concernées en profitent, notamment la fondation collective, qui peut ainsi diminuer sa charge de sinistres (il existe certains produits «nets» qui récompensent les efforts en matière de délais d’annonce par des réductions de primes non négligeables). D’une manière générale, un raccourcissement des délais d’annonce débouche sur ce qu’on pourrait appeler ici une situation triplement gagnante.

Votre Key Account Manager personnel ainsi que moi-même sommes à votre disposition pour un entretien approfondi.