Les tondeuses-robots, des aides-jardiniers très pratiques

Voici comment les protéger de manière optimale contre le vol et les détériorations

Les propriétaires de jardin sont de plus en plus nombreux à confier la corvée tonte à une tondeuse-robot. Mais pour en apprécier longtemps les services, il faut être attentif à un certain nombre de choses, notamment la protéger par une assurance et l’utiliser avec soin. 

Les tondeuses-robots sont des petites merveilles techniques. Pas étonnant, dès lors, que leur prix soit à la hauteur de leurs performances! Aussi est-il judicieux de les assurer contre le vol et les détériorations, sachant qu’une tondeuse-robot peut aussi être source de dangers, par exemple pour les objets disposés çà et là ou les petits animaux.

Protection antivol intégrée efficace

Généralement, une tondeuse-robot est laissée à l'extérieur sans surveillance jour et nuit. Elle est donc une proie facile pour les voleurs. Les modèles récents sont toutefois dotés d’une protection antivol, dont le code peut être programmé par l’utilisateur. Dès que le robot est sorti de son aire de tonte, le dispositif antivol bloque automatiquement l’appareil, le rendant ainsi inutilisable. Pour le réactiver, il faut alors saisir le code de sécurité. Certains modèles sont équipés en plus d’un système d’alarme qui se déclenche lorsqu’on soulève l’appareil.

Pour accroître encore la sécurité antivol, il est possible de monter un traceur GPS sous le capot. Ces traceurs sont aussi très utiles pour suivre les déplacements d’un animal de compagnie ou localiser un vélo volé.

Le danger qui vient d’en haut

Idéalement, lorsque vous voyez que l’orage menace, mettez votre mouton électrique à l’abri, car les dangers venus du ciel – foudre, chute de branches ou de tuiles, grêle – peuvent avoir des effets dévastateurs. Un mini-garage est une bonne solution pour protéger votre robot. Cela peut être un simple couvert en plastique, une coupole en métal non ferreux ou une construction en bois. Veillez aussi à y installer la station de recharge.

Il n’y a pas que l’herbe qui tombe sous la lame

Dès que la tondeuse-robot se met en action, rien ne peut l'arrêter, hormis le câble périphérique. Les animaux ne s’y connaissent pas vraiment en technique: un hérisson ou le lapin échappé de l’enclos voisin, ignorants du danger, ne vont pas s’écarter au passage de la tondeuse. En cas d’accident, si un animal est blessé, appelez immédiatement un vétérinaire, ou le propriétaire s’il s’agit d’un animal domestique. Étant donné que l’accident s’est produit sur votre propriété, vous avez l’obligation de prendre les mesures qui s’imposent.

Hormis les animaux, les objets aussi peuvent tomber sous la lame du robot. Ainsi, vos linges, vêtements et autres objets plats oubliés sur la pelouse finiront immanquablement en charpie!

Avis de disparition: le robot s’est fait la malle!

En cas de vol de tondeuse-robot, votre assurance inventaire du ménage intervient et vous indemnise à la valeur à neuf. Généralement, dans le feu de l’action, les voleurs n’emportent que le robot, et ne se rendent pas compte que sans la station de recharge, la tondeuse perd son utilité. Le cas échéant, vous ne devrez remplacer que le robot, et non toute l’installation.

Dommages bien assurés

En cas de dommages provoqués par des intempéries, par exemple si la foudre frappe votre tondeuse-robot, votre assurance inventaire du ménage prend en charge les frais de réparation. Par contre, si votre tondeuse-robot est endommagée par une branche ou un autre objet lourd, c’est l’assurance casco ménage qui intervient. Cette assurance complémentaire offre une couverture forfaitaire pour un grand nombre de choses, par exemple tous les appareils qui fonctionnent sur le courant électrique, tels que les notebooks, les smartphones et les systèmes home cinema, les engins de sport, tels que les skis ou les parapentes, les instruments de musique, les montres, etc.