L’abécédaire de la colocation

Vivre en colocation est une belle expérience, mais qui peut aussi être source de conflits. Si l’on sait quelles situations peuvent poser problème, on pourra les résoudre d’autant plus facilement. Voici quelques conseils pour entretenir de bonnes relations avec ses colocataires.

A comme «assurance»: en cas d’inondation ou d’incendie dans l’appartement, l’assurance inventaire du ménage, qui fait partie de l’assurance ménage, couvre les dommages causés à vos biens meubles par l’incendie, les événements naturels (p. ex. la grêle ou la tempête), l’eau, le vol avec effraction, le détroussement et même le vol simple dans votre colocation. 

B comme «bailleur»: si un dégât survient dans l’appartement, le locataire a rapidement affaire au bailleur. Mais dans quelle mesure doit-il passer à la caisse? Le guide juridique numérique de la Mobilière (disponible uniquement en allemand) vous aide à y voir plus clair. Vous y trouverez notamment des listes de défauts et de contrôle ainsi que de nombreuses lettres types à adapter en fonction de vos besoins.

C comme «contrat»: le contrat de bail comporte de nombreuses obligations. Il convient de le lire attentivement et de clarifier toutes vos questions, par exemple en consultant le site de l’Asloca ou le guide juridique numérique de la Mobilière (disponible uniquement en allemand), accessible gratuitement aux clients de la Mobilière. Sachez que la plupart des bailleurs exigent des locataires qu’ils aient conclu une assurance responsabilité civile privée.

D comme «déchets»: quand les déchets s’accumulent, chacun sait ce qu’il reste à faire. Et la plupart savent aussi que le PET, le verre et les piles n’ont pas leur place dans la poubelle. Ces déchets se recyclent également.

E comme «économie d’énergie»: dans une colocation aussi, il convient de ne pas surchauffer l’appartement et de faire attention à la température du réfrigérateur si l’on veut économiser de l’électricité. Alors jetez un œil de temps à autre sur le thermomètre! Vous trouverez quelques conseils sous le lien

F comme «fête»: les fêtes font partie intégrante de la vie en colocation. On s’amuse, on mange et on boit... Vous trouverez ici quelques conseils pour faire de votre soirée une réussite. Respectez le règlement intérieur et les heures de repos.

G comme «goût de la solitude»: si vous avez plutôt le goût de la solitude, vous désirez peut-être vivre autrement qu’en colocation. Sur Immoscout24, le site immobilier de Scout24, partenaire de coopération de la Mobilière, il y en a pour toutes les envies.

H comme «hamster»: votre nouveau colocataire a un hamster. Clarifiez au préalable qui s’occupera du rongeur si jamais son propriétaire devait s’absenter. Pour un chat ou un chien, une assurance animaux de compagnie pourrait s’avérer utile.

I comme «Instagram»: votre colocataire a la manie de se prendre en photo dans tout l’appartement à la moindre occasion et vous trouvez qu’il exagère? Discutez-en avec lui. S’il étale sa vie sur les réseaux sociaux, il sera peut-être content d’avoir une assurance cyberprotection.

Si votre colocataire en dit trop sur sa vie privée, c’est non seulement lui qu’il met en danger, mais aussi votre colocation! Car les cambrioleurs se renseignent aussi sur les réseaux sociaux.

Le saviez-vous? Le téléphone portable est inclus dans l’assurance casco ménage de la Mobilière.

J comme «je-ne-pique-pas-dans-le-frigo!»: chacun gère ses achats alimentaires. Et on ne pique pas dans le frigo! Si on veut quelque chose, il suffit de le demander poliment.

K comme «kitchenette»: les règles d’ordre et de propreté pour la cuisine sont les mêmes que celles qui s’appliquent à la salle de bains. Conseil: pour favoriser la bonne entente entre colocataires, mangez ensemble de temps à autre. Vous pouvez même faire des «soirées cuisine» régulières. Il existe de nombreux sites proposant des idées de recettes pour les étudiants, par exemple Cuisine Étudiant.

L comme «logement»: quand on vit en colocation, on partage certains frais, comme ceux liés à l’électricité, à l’entretien du logement ou aux sacs poubelle. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut bien calculer son budget. Le site de Budget-conseil Suisse et le calculateur de budget de la Mobilière vous y aident.

M comme «ménage»: dans une colocation, impossible d’échapper aux tâches ménagères. Grâce à un plan de nettoyage, chacun sait quand c’est son tour de s’y coller. Bon à savoir: Scout24, partenaire de coopération de la Mobilière, propose sur Immoscout24 une check-list des tâches à effectuer pour garder son intérieur propre et ordonné.

N comme «Netflix»: l’abonnement commun Netflix aussi se partage! Veillez à ce que tout le monde puisse y accéder de façon équitable et, si nécessaire, déterminez des heures pour chacun.

O comme «ordinateur»: vous avez renversé du thé sur votre ordinateur? Vous pouvez compter sur l’assurance casco ménage, l’assurance complémentaire idéale de votre inventaire du ménage.

P comme «pantoufles»: les sneakers, baskets et autres pantoufles traînent dans le couloir? Pourquoi ne pas acheter un meuble à chaussures? Ceux qui souscrivent une assurance ménage pour les jeunes jusqu’à 26 ans auprès de la Mobilière bénéficient d’avantages attrayants chez IKEA.

Q comme «quiétude»: la salle de bains est une oasis de calme et de détente, où règnent l’ordre et l’égalité. En d’autres termes, chacun dispose du même espace de rangement. Les linges et les produits de douche sont des effets personnels, donc privés. Mais pour certains achats, comme le papier hygiénique ou les produits d’entretien pour la salle de bains, il peut être judicieux de faire caisse commune. L’application Wunderlist, par exemple, facilite la planification dans votre colocation.

R comme «rabais»: si vous n’avez qu’un petit budget, chaque centime compte. Les rabais et autres réductions grâce à la carte d’étudiant, par exemple, tombent à point. Et pour les excursions, n’oubliez pas de jeter un œil ici. Connaissez-vous les offres de la Mobilière pour les jeunes jusqu’à 26 ans? Les avantages en un coup d’œil: franchise réduite, cartons de déménagement gratuits et nombreux bons (CFF, Sunrise, Agrola, etc.).

S comme «sous-location»: vous partez à l’étranger pour six mois et vous aimeriez trouver un sous-locataire pour votre chambre? Il est important que le bailleur donne son accord. En principe, ce n’est qu’une formalité. Mais en cas de problème, vous trouverez de l’aide dans le guide juridique numérique de la Mobilière (disponible uniquement en allemand) ou auprès de l’autorité de conciliation de votre région.

T comme «tabac»: dans une colocation comptant des fumeurs, il convient de clarifier quand et où ils peuvent fumer.

U comme «ustensiles»: dans une colocation, partager sa vaisselle fait sens. Mais évitez d’accumuler assiettes, couverts et casseroles dans l’évier! Lavez-les aussitôt après les avoir utilisés. Vos colocataires vous remercieront. Avec l’application Ze-Coloc, vous partagez vos agendas, suivez un planning des tâches ménagères, gérez vos listes de courses, etc.

V comme «vol»: un beau matin, vous constatez que votre vélo a disparu de la cave où il était censé se trouver? Avec une assurance inventaire du ménage, votre vélo vous est remboursé à la valeur à neuf.

W comme «WiFi»: dans une colocation, la connexion WiFi est généralement partagée, et le plus souvent, le raccordement Internet est au nom du locataire principal. Il est judicieux de choisir un forfait offrant un grand volume de données si vous voulez éviter les chamailleries pour la bande passante. Bon à savoir: en cas de conclusion du paquet de prestations cyberprotection (assurance complémentaire) de la Mobilière, chaque colocataire dispose d’un espace de stockage de 100 Go sur SecureSafe.

X comme «xylophone»: votre colocataire s’exerce au xylophone à longueur de journée? D’un point de vue juridique, elle en a parfaitement le droit du moment qu’elle respecte les heures de repos. Si tel n’est pas le cas, il faut en parler avec elle. Si rien ne change, il reste à espérer que vous disposiez d’une bonne assurance de protection juridique, qui saura vous assister. C’est le cas de l’assurance de protection juridique privée de Protekta.

Y comme «yoga»: le sport est un plaisir. Mais si les appareils traînent dans tout l’appartement, cela peut entraîner des conflits. L’assurance casco ménage de la Mobilière indemnise les éventuels dommages.

Z comme «zizanie»: votre colocataire parle fort au téléphone ou s’entraîne souvent aux claquettes? Si vous avez déjà tout essayé pour ménager vos nerfs et que même les pamirs de l’armée suisse ne vous sont d’aucun secours, discutez avec lui.