mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

""
""

Après la tempête, la remise en état

Dégâts causés par une tempête: comment protéger votre jardin

Vents tempétueux, grêle, pluies diluviennes: les orages d’été peuvent amocher votre jardin. Quelles mesures pouvez-vous prendre afin de protéger au mieux votre petit coin de paradis? Et que faire si des dégâts se produisent malgré tout? 

Comment protéger mon jardin des tempêtes? 

De nombreux dégâts causés par les tempêtes peuvent être évités, ou leur ampleur réduite, relativement facilement. Voici une sélection de mesures de prévention pour vous aider à protéger votre propriété des intempéries. 

Stores solaires et parasols: remontez les stores et fermez vos parasols. Les parasols ouverts peuvent être dangereux en cas de tempête en votre absence. 

Portes et fenêtres: à l’approche d’un orage, assurez-vous d’avoir fermé toutes les portes et toutes les fenêtres. Sinon, les rafales de vent et la pluie pourraient causer des dégâts à l’intérieur de la maison également.  

Arbres sur votre terrain: faites régulièrement contrôler les arbres de votre jardin. Un arbre infesté de champignons ou atteint d’une maladie ainsi que des branches mortes peuvent entraîner de lourdes conséquences en cas de tempête. Faites preuve de proactivité et faites enlever les branches mortes et soigner, voire abattre les arbres malades si nécessaire. Vous éviterez ainsi des dégâts causés par la chute d’arbres ou de branchages en cas de tempête.  

Tuiles et gouttières: vérifiez régulièrement si des tuiles se détachent du toit et contrôlez la fixation de vos gouttières. 

Chaises, tables, pots de fleurs: sécurisez les objets mobiles ou placez-les près de la façade. Vous éviterez ainsi qu’ils ne s’envolent, ne se cassent ou ne causent des dégâts dans votre jardin.  

Néanmoins, toutes les précautions du monde ne suffisent pas toujours face à la violence d’une tempête. Que faire alors si des dégâts se produisent malgré tout? 

Assurance des alentours: pour une couverture complète 

Les meubles de jardin, les parasols et les pots de fleurs sont couverts par l’assurance inventaire du ménage. Dans la plupart des cantons, les bâtiments sont assurés contre les dommages causés par une tempête grâce à l’assurance bâtiment obligatoire. Les propriétaires résidant dans l’un des quelques cantons sans assurance cantonale obligatoire peuvent souscrire une assurance bâtiment. Les dégâts aux tuiles et chéneaux dus à des chutes d’arbres, par exemple, sont alors couverts. 

Les propriétaires négligent souvent d’assurer les alentours, ce qui peut leur coûter cher en cas de clôture arrachée par un arbre déraciné, par exemple. Si vous souhaitez vous assurer contre ce genre de risque, le complément «Assurance des alentours» est exactement ce qu’il vous faut. Il couvre les frais de remise en état des éléments suivants:  

  • Pelouses, arbustes d’ornement, buissons, arbres, haies et parterres 
  • Clôtures, chemins et accès 
  • Murs, terrasses de plain-pied et éclairages de jardin 
  • Biotopes, installations électriques comprises 

Ces sinistres peuvent vite se chiffrer à plusieurs milliers de francs. Il est donc judicieux de bien assurer les alentours. Votre jardin, auquel vous consacrez tant d’énergie et de temps, en vaut la peine. 

Après la tempête 

Après la pluie, le beau temps. Mais votre jardin offre un spectacle de désolation. Avant de commencer les travaux de remise en état, prenez contact avec votre assurance. Elle discutera avec vous de la procédure à suivre et vous offrira son aide pour coordonner le tout. Si nécessaire, un expert en sinistres viendra se faire une idée des dégâts sur place. 

Certains dommages empirent avec le temps s’ils ne sont pas réparés immédiatement. En pareil cas, il est important de s’en occuper rapidement pour limiter au maximum l’ampleur des dégâts. Mais avant cela, assurez-vous d’avoir tout suffisamment documenté par des photos, des vidéos et des listes.  

De manière générale, il convient de documenter tous les dégâts avant de commencer les travaux de remise en état. Vous garantissez ainsi la prise en charge des dommages couverts par l’assurance.