mobi__icon--right Created with Sketch.

la Mobilière

""
""

Voyages et coronavirus: le point sur ce qui est possible et ce qui ne l’est pas

Les restrictions liées au coronavirus varient fortement d’un pays à l’autre. De grandes incertitudes demeurent ainsi, surtout à l’approche des vacances: ai-je le droit de voyager? Qui paie si le Covid-19 perturbe mes plans de voyage? Réponses aux questions les plus fréquentes.

Quels sont les risques de voyage assurés en lien avec le coronavirus?

Les frais d’annulation de voyages réservés avant le 11 mars 2020 qui ne peuvent pas ou n’ont pas pu avoir lieu en raison du coronavirus sont en principe assurés. L’épidémie et la quarantaine sont des événements assurés dans la mesure où les autorités suisses (comme le Département fédéral des affaires étrangères DFAE ou l’Office fédéral de la santé publique OFSP) conseillent de renoncer à un voyage. La Mobilière ne fait pas la distinction entre épidémie et pandémie.

Si vous avez par exemple réservé un voyage en juillet 2020 (p. ex. pour les fêtes de Noël) et que, au moment de votre réservation, un voyage vers le pays de destination était possible sans restriction et qu’il n’existait à l’époque aucune mise en garde ni recommandation, alors la couverture d’assurance est en principe accordée si ce voyage doit être annulé en raison de nouvelles restrictions. Ce n’est toutefois pas le cas si des restrictions de voyage étaient prévisibles au moment de la réservation.

Si vous avez réservé un voyage auprès d’un voyagiste, veuillez prendre contact directement avec ce dernier. Si le voyage a été annulé par le voyagiste, le client a le choix, conformément aux dispositions de la loi sur les voyages à forfait, de se faire rembourser les montants qu’il a versés ou, en cas d’offre correspondante du voyagiste, de participer à un autre voyage à forfait (art. 11, al. 1 et art. 10, al. 3 de la loi sur les voyages à forfait).

De quoi dois-je tenir compte si je veux partir cet hiver?

Renseignez-vous avant votre départ pour savoir si vous pouvez vous rendre à votre destination de vacances et dans quelles conditions. Les prescriptions diffèrent d’un pays à l’autre. Vérifiez aussi si le DFAE ou l’OFSP ont émis des mises en garde générales pour le pays en question ou si celui-ci figure sur la liste des pays à risque. Si une destination est déconseillée, nous vous recommandons de renoncer au voyage.

Faites le point avec votre voyagiste sur les possibilités de changement de réservation ou de remboursement. S’il ne s’agit pas d’un voyage à forfait, vérifiez les conditions d’annulation et contactez votre agence générale. Votre agence générale enregistre votre déclaration de sinistre et vérifie la couverture d’assurance pour cet événement.

Je suis client-e de la Mobilière et ne peux pas revenir en Suisse actuellement pour cause de coronavirus. Que dois-je faire?

Veuillez appeler immédiatement la hotline Mobi24 au numéro d’urgence 00 800 16 16 16 16

Si je réserve un voyage maintenant pour l’année prochaine, les frais d’annulation sont-ils assurés?

Compte tenu des incertitudes actuelles, il ne faut pas oublier, lors de la réservation, que les conditions générales de l’assurance voyages incluent une exclusion de couverture concernant la prévisibilité d’un cas de sinistre. Par conséquent, ce n’est que lors de la survenance d’un cas d’annulation qu’il peut être décidé en fonction des circonstances concrètes s’il s’agit ou non d’un sinistre assuré.

Si vous souhaitez néanmoins réserver un voyage, nous vous recommandons d’opter pour un voyage à forfait et de veiller à ce que l’agence de voyage couvre les avoirs des clients comme prescrit. Lors de la réservation d’un voyage à forfait, ou lors d’une réservation directe, veillez aussi à ce qu’une annulation soit possible gratuitement jusqu’au dernier moment avant le voyage et que le remboursement des montants déjà versés par les clients soit garanti contractuellement.

Je reviens d’un voyage dans une région à risque et dois rester en quarantaine. Malheureusement, mon activité ne me permet pas de faire du télétravail. Ai-je malgré tout droit au salaire?

Si, au moment de partir en voyage, il était déjà clair qu’une mise en quarantaine s’appliquerait à votre retour, vous n’avez pas droit au salaire. À moins que vous ne posiez des jours de vacances pour la durée de la quarantaine. La situation juridique actuelle est peu claire quant à savoir si vous avez droit au salaire lorsque l’obligation de quarantaine a été décrétée alors que vous étiez déjà en voyage.