La Mobilière soutient la culture biennoise

La Mobilière fait un don de 25 000 francs à deux institutions biennoises en faveur de projets culturels: l’institut Plapamco, où l’exposition «Seed Carriers» se tiendra bientôt, ainsi que le centre d’art Pasquart, qui organise depuis plusieurs années son «Kunst Kommentar».

La Mobilière soutient activement l’art et le développement durable. Les deux projets de Bienne combinant ces deux aspects l’ont donc séduite. Daniel Tschannen, agent général de la Mobilière à Bienne, explique: «La Mobilière prend son engagement sociétal très à cœur. L’exposition “Seed Carriers” tout comme le “Kunstkommentar” encouragent la participation et l’échange. Ces projets illustrent d’importantes questions sociales, ce que nous saluons.»

Le projet «Seed Carriers» aborde dans une perspective à la fois locale et globale la perte de l’agrobiodiversité. En raison du changement climatique, de la globalisation et des habitudes alimentaires modernes, 75% des variétés agricoles ont disparu au cours du siècle dernier. «Seed Carriers» met en lumière les efforts pour protéger et développer la diversité des plantes et semences en Europe au travers de documentaires audio et de rencontres avec des spécialistes. Dialogue et espoir sont au rendez-vous. L’institut Plapamco reçoit 15 000 francs pour  ce projet, qui sera présenté entre octobre 2023 et juin 2024.

De plus, la Mobilière soutient à hauteur de 10 000 francs le «Kunstkommentar», qui sera ainsi prolongé jusqu’en juillet 2024. Le centre d’art Pasquart invite, dans le cadre de ce projet, un groupe de personnes non habituées à visiter plusieurs fois une exposition et à écrire, avec l’aide d’un médiateur culturel, un commentaire. Celui-ci  complète ensuite l’exposition. Le projet permet d’offrir une perspective extérieure au public, mais également de promouvoir la participation culturelle ainsi que de donner la parole à des groupes sociaux sous-représentés.

Daniel Tschannen, agent général de la Mobilière à Bienne, remet le chèque à Paul Bernard, Anna-Lena Rusch et Lauranne Eyer du maison d’art Pasquart.

Daniel Tschannen, agent général de la Mobilière à Bienne, remet le chèque à Paul Bernard, Anna-Lena Rusch et Lauranne Eyer du maison d’art Pasquart.

(de gauche à droite) Anna Froelicher, Alexandra Baumgartner et Kim Schelbert, du projet «Seed Carriers», reçoivent le chèque de Daniel Tschannen, agent général de la Mobilière à Bienne.

(de gauche à droite) Anna Froelicher, Alexandra Baumgartner et Kim Schelbert, du projet «Seed Carriers», reçoivent le chèque de Daniel Tschannen, agent général de la Mobilière à Bienne.

Un soutien de la part de la Fondation du Jubilé

La Mobilière participe à ces projets à travers sa Fondation du Jubilé. Celle-ci soutient des institutions et des raisons individuelles actives dans la science, la recherche, l’art ou l’entretien du patrimoine culturel, et qui s’engagent pour la construction d’un avenir durable. Le Conseil de fondation décide deux fois par an qui il souhaite soutenir. La Fondation est financée par le Fonds de donation de la Mobilière, alimenté par le bénéfice de l’exercice.